Limoges : Mobilisation contre Monsanto

Publié le :
JPEG - 24.6 ko

Les organisations suivantes : Alternatiba , les Amis de la Terre et Attac 87 appellent à une mobilisation le samedi 23 mai à 14h30 place de la Motte dans le cadre de la marche mondiale contre Monsanto. Le même jour les citoyens du monde entier, dans une cinquantaine de pays et de nombreuses villes françaises, marcheront contre Monsanto et consorts, ces multinationales des OGM et des pesticides.

Il s’agit en premier lieu de condamner ce modèle agricole accro à la chimie, aux manipulations et au brevetage du vivant, qui est imposé au détriment des peuples et des paysans qui les nourrissent.

Assez d’empoisonnement !

80% des OGM agricoles cultivés sont fait pour tolérer des doses élevées du Roundup de Monsanto, l’herbicide le plus vendu au monde.
En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé classait le Roundup comme étant « probablement cancérogène ». Le Roundup reste néanmoins vendu aux agriculteurs et jardiniers amateurs alors que la firme avait été condamnée pour publicités mensongères. Il s’agit de réclamer le retrait du Roundup et des évaluations sanitaires indépendantes des entreprises.

OGM et TAFTA, même combat !

Les organisateurs de la mobilisation entendent organiser l’opposition au projet de Grand marché transatlantique (TAFTA ou TTIP), cheval de Troie des multinationales de l’agrobusiness pour imposer les OGM et réduire les normes sanitaires. Déjà, pour satisfaire le partenaire américain, la Commission européenne vient d’autoriser à la vente et à la consommation 19 nouveaux OGM, dont 11 de Monsanto. Cependant, chaque Etat a désormais le droit de refuser la culture et la vente des OGM sur son territoire, il faut donc montrer que les Français ne veulent toujours pas d’OGM, ni dans les champs, ni dans les assiettes pour une alimentation saine pour tous.

L’enjeu important est de défendre une agriculture relocalisée et écologique permettant d’assurer aux producteurs un revenu juste et aux consommateurs des produits sains et nutritifs. L’agriculture écologique repose sur la biodiversité, la protection des sols, des eaux et du climat, elle ne contamine pas l’environnement avec des produits chimiques ou des OGM.

Il s’agit de réclamer le passage de toutes les cantines scolaires et restaurants collectifs à des menus « 100% bio » afin de soutenir les reconversions. L’agriculture biologique, sans OGM ni pesticide, ne doit pas devenir une niche commerciale, mais bien la solution pour offrir une alimentation saine pour TOUS.

Pour voir le site de la mobilisation contre Monsanto

Bloc note des acteurs

AgendaTous les événements

Annonces