Ziniaré : Appui à l’entreprenariat des jeunes du Plateau Central

Publié le : , par  Hamado Simporé
JPEG - 31.6 ko
Photo de la formation - Ziniaré (Burkina Faso)

Les 2 et 3 juillet 2015, s’est tenue dans la salle de réunion de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) du Plateau Central à Ziniaré, une formation sur l’entreprenariat au profit de 54 apprenants du centre de formation de ladite Agence. Elle a été initiée par le CERDE avec l’appui financier du programme de coopération décentralisée Limfaso [1]. Il s’agissait d’aiguiser leur esprit d’entreprise en relevant leur potentiel entrepreneurial ; afin de leur faire prendre conscience des enjeux liés à la création d’une entreprise et des défis qu’ils doivent relever pour devenir un entrepreneur à succès.

Présidés par le Gouverneur de la Région du Plateau Central Monsieur Abdoulaye Ouédraogo et parrainés par le Directeur Général de l’ANPE, ces deux jours de formation ont été très bénéfiques pour les apprenants de l’ANPE.

"Cultiver et susciter l’esprit de l’entreprenariat chez les jeunes, un défi à relever" selon le Coordonnateur du Centre d’Etude et de Recherche pour le Développement de l’Education (CERDE) antenne régionale du Plateau Central.

Ils se sont familiarisés avec les notions d’entreprise, l’organisation et le fonctionnement d’une entreprise, le choix de la forme juridique de l’entreprise à créer. Les formalités de création d’une entreprise individuelle, la rédaction d’un plan d’affaire ont été enseignées aux participants.

Pour joindre l’utile à l’agréable, deux jeunes entrepreneurs modèles ont étés invités à partager leur riche expérience avec les participants. Ceux-ci, convaincus de la bonne marche de leurs affaires, ont rassuré les jeunes quant à leurs capacités de création d’une entreprise. Ils diront que de nos jours, l’administration publique burkinabé ne peut plus employer tous les jeunes d’où la nécessité de trouver des initiatives d’auto-emplois afin de réduire le chômage et la précarité des jeunes. Ils termineront en disant que : « le Burkina Faso a une chance, cette chance est sa jeunesse et la solution aux problèmes de ces jeunes réside dans l’auto-emploi ».

Voir aussi sur le site de la Coordination des Associations et Mouvements de Jeunesse de l’Oubritenga (CAMOJO)

[1Programme du partenariat liant la Région du Plateau Central à la Région Limousin

Région du Plateau Central - Burkina Faso

AgendaTous les événements

Annonces