Après Montréal, le Forum Social Mondial en plein questionnement sur son devenir

Publié le :
JPEG - 24.9 ko
Lors de la marche d’ouverture du Forum Social Mondial de Montréal
Photo www.forumsocial.info - Myriam Merlant - Août 2016

Le Forum Social Mondial 2016 s’est tenu à Montréal au Canada du 9 au 14 août. La participation de 35000 personnes traduit une diminution significative par rapport aux précédents forums et au regard du public initialement attendu. Par ailleurs, le contexte mondial marqué par la suspension de Dilma Roussef à la Présidence du Brésil, la hausse des partis xénophobes dans de nombreux pays et plus généralement le recul des forces progressistes ont incité un certain nombre d’acteurs à re-questionner le rôle du Forum Social Mondial.

Un des faits marquants a été très certainement les 300 refus de visas signifiés par les autorités canadiennes y compris à l’encontre de l’ancienne ministre du Mali Aminata Traoré ainsi que de six parlementaires issus de diverses régions du monde. Ce fait accrédite un peu plus la fracture territoriale qu’il y a entre les grandes puissances occidentales et le reste du monde en matière de liberté de circulation. De même, la thèse que l’organisation d’un Forum Social Mondial n’est pas viable dans un pays du nord en plus d’engendrer d’important coûts de frais de déplacements et d’hébergements se retrouve aussi renforcée.

Cependant, au delà de ces aspects négatifs, on peut encore redire que le Forum Social Mondial est toujours l’occasion de rencontres et de moments consacrés à tisser un peu plus des réseaux de solidarité à travers le monde comme ce fut le cas avec le Forum Mondial des Médias Libre et de porter des thématiques sur la place publique comme la problématique du développement des industries liées à l’extraction des énergies fossiles qui constituait un sujet important de ce forum au même titre que la question des peuples autochtones.

Vers une remise en cause de la forme prise par le Forum Social Mondial

En marge du Forum Social Mondial, le Conseil International en charge de l’organisation de celui-ci s’est réuni. La ligne directrice qui s’imposait depuis sa création en 2001 à Porto Allègre a fortement été remise en cause. Un bon nombre de représentants considèrent que le forum ne peu plus être un simple espace de rencontres où aucune action politique ne serait décidée. Dans un tel contexte où les mouvements sociaux sont à la peine dans le monde pour résister à la montée des mouvements racistes ou identitaires, des voix se sont faits entendre pour soutenir davantage les mouvements de luttes et de résistances...

Le Conseil international a finalement décidé de s’accorder plusieurs mois de réflexion sur le sujet. Le prochain FSM ne devrait pas se tenir avant 2018 avec plusieurs lieux envisagés tels que Barcelone, Porto Alegre ou le Sénégal sans savoir s’il se tiendra dans un seul de ces lieux ou s’il prendra une forme polycentrique.

Pour en savoir plus :
- A lire le site Forum Social Info comportant de nombreux articles
- La rubrique dédiée sur le site d’Attac
- Le site sur le 5ème Forum Mondial des Médias Libres
- A lire sur le site de RITIMO l’article "Le droit à l’information et à la communication comme levier des luttes et des résistances des femmes ?" réalisé par Myriam Merlant lors du FMML
- Le site du Forum Social Mondial de Montréal

Forum Social Mondial

AgendaTous les événements

Annonces