Accueil > Dossiers

Dossiers

  • Forum Social Mondial

    • Un alter sommet pour relancer la dynamique de convergence des mouvements sociaux en Europe

      Le premier "Alter Sommet" sera organisé les 7 et 8 juin prochain à Athènes. Ce processus a été lancé lors du rassemblement des mouvements sociaux à Florence, en novembre 2012, sur la base d’un appel signé par un grand nombre d’organisations et de personnalités, rejoint ensuite par d’autres appels.
      Après les échecs des dernières éditions du Forum Social Européen qui ne mobilisaient plus aussi largement les acteurs sociaux du continent européen, cette initiative vise à relancer la convergence des syndicats (...)

    • Tunis : La question des migrants au Forum Social Mondial

      Durant le Forum Social Mondial de Tunis, le Forum des Associations des Luttes Démocratiques de l’Immigration (FALDI) organisait toute une série de séminaires et d’ateliers autour de la question des migrations. Parmi les éléments forts, on peut relever cette présence importante des mères des disparus en Méditerranée pour dénoncer la cruauté d’un système qui obligent les migrants à prendre des risques pour leur vie.
      Il a été aussi question de poursuivre le travail amorcé à Dakar qui est celui de promouvoir (...)

    • Tunis : Manifestation devant le consulat d’Algérie pour dénoncer le blocage de militants à la frontière

      Jeudi 28 mars à 18h, une manifestation a été organisée devant le Consulat Général d’Algérie afin de dénoncer le blocage d’acteurs associatifs à la frontière algérienne qui venaient à Tunis pour participer au Forum Social Mondial. Les militants entendaient interpeler l’Etat algérien sur cette nouvelle atteinte aux droits de l’Homme.
      A la veille de l’ouverture du Forum Social Mondial, quatre cars réunissant environ 200 militants venus de toutes les régions d’Algérie se dirigeaient vers la frontière (...)

    Pages-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-

  • Migrants

    • Limoges : Rassemblement des "sans papiers"

      Lors d’une précédente manifestation du Collectif des Sans Papiers rue Jean Jaurès à Limoges
      Le Collectif des sans papiers et leurs soutiens appellent à un rassemblement le mercredi 2 octobre à 13h30, place de la République à Limoges.
      Pendant l’été, plusieurs Obligations à Quitter le Territoires (OQTF) ont été prononcées par la Préfecture concernant des membres de l’association, une jeune femme a été mise mise en rétention (elle est sortie ensuite, mais demeure assignée à résidence), des contrôles de (...)

    • Limoges : Manifestation des "sans papiers"

      Le Collectif des Sans Papiers de la Haute-Vienne et les soutiens appellent à une mobilisation le samedi 1er juin à 14h place de la République à Limoges. Le cortège partira ensuite vers la Préfecture pour réaffirmer leurs demandes de régularisations et leur droit de vivre dans la dignité.
      Le collectif entend interpeler les autorités pour obtenir des autorisations de séjour. Il faut aller au delà des conditions d’une loi trop restrictive et tenir compte de critères humanitaires. Il dénonce également les (...)

    • Limoges : Le Collectif des Sans Papiers participera à la manifestation du 1er mai

      A Limoges, lors d’une précédente manifestation du 1er mai
      Le Collectif des Sans Papiers de la Haute-Vienne appelle ses membres et ses soutiens à participer à la manifestation inter syndicale et unitaire du 1er mai. Le rendez-vous est fixé à 10h, place de la République à Limoges
      Les membres du collectif et les soutiens entendent rappeler leurs revendications tels que la fin des menaces d’arrestation et de reconduite au pays pour les sans-papiers, la régularisation des Sans-Papiers pour motif de (...)

    Pages-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-

  • Indiens du Nordeste

    • Brésil : Inquiétante évolution de la situation chez les indiens Tupinambas

      Victimes d’actes de violence de plus en plus sérieux depuis quelques semaines, les indiens Tupinambas, qui vivent dans le sud de l’Etat de Bahia au Brésil, attendent depuis neuf ans que le processus de délimitation de leurs terres puissent aboutir. Jusqu’à présent leurs droits sont garantis par la Constitution de 1988 et la Convention 169 de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Dans les faits, ils ne sont toujours pas appliqués par l’Etat brésilien.
      Le peuple Tupinamba dénonce les choix (...)

    • Brésil : Le droit à la terre des indiens sévèrement menacé

      Mercredi 10 juillet, Dilma Rousseff recevait une délégation représentant l’ensemble des communautés indiennes du Brésil avec la volonté de montrer une image d’ouverture dans un contexte troublé par les mouvements sociaux. Le même jour, les grands propriétaires terriens, des responsables gouvernementaux et leurs alliés se sont réunis pour produire un projet de loi qui constitue la pire offensive de remise en cause du droit à la terre des indiens et notamment les territoires qui avaient déjà fait l’objet (...)

    • Brésil : Victoire juridique des indiens Pataxo Hahahae dans leur lutte pour le droit à la terre.

      Avec sept voix contre une, les magistrats de la Cour Suprême Fédérale du Brésil (STF) ont annulé, le 2 mai 2012, les titres de propriétés qui avaient été attribués illégalement à des propriétaires par le gouvernement de l’Etat de Bahia en 1960. Cette décision reconnaît la légitimité des indiens Pataxό Hãhãhãe à demeurer sur leur terre de Caramuru Paragaçu. Elle entraine l’annulation de 186 titres de propriétés pour un territoire qui s’étend à 54000 hectares
      Ce jugement confirme un premier procès qui s’était (...)

    Pages-1-2-3-4-5-6-7-8-