"Nuit debout" en Limousin

Publié le :
JPEG - 11.7 ko

Ce mouvement lancé à Paris dans la soirée du jeudi 31 mars après la manifestation contre la loi sur la réforme du code du travail a pris de l’ampleur pour se décliner désormais dans de nombreuses villes de France comme à l’étranger.

En Limousin deux premiers rendez-vous sont proposés le samedi 9 avril :
- A Limoges à partir de 18h30 place de la République
- A Tulle à 18h devant la cathédrale.

A l’origine du mouvement

Le mouvement est parti à Paris d’une réunion organisée le mardi 23 février 2016 à la bourse du travail par François Ruffin rédacteur en chef de la revue Fakir où son film "Merci patron" était présenté. A la suite, un collectif s’est constitué avec pour projet d’occuper la place de la République à l’issue de la manifestation du 31 mars.

Si un certain nombre d’organisations se sont impliquées pour lancer le mouvement tels que des syndicats ou des associations comme la Compagnie Jolie Môme, Jeudi Noir, Attac, les Engraineurs, le Droit au Logement... ainsi que divers militants issus de mouvements politiques, la dynamique semble aujourd’hui avoir dépassé certains cadres pour devenir un mouvement spontané.

Une réponse à la crise démocratique ?

Dés le départ ce mouvement s’est construit pour aller au delà du simple refus de la réforme du code du travail pour s’intéresser plus largement à la crise démocratique. Parmi les problématiques abordés dans les assemblées générales on retrouve la solidarité avec des migrants, la promotion de l’agriculture biologique, la lutte contre le réchauffement climatique, la dénonciation de l’Etat policier... et surtout une certaine volonté de vouloir s’attaquer à la crise du politique et de rechercher de nouvelles formes en matière de démocratie.

Pour en savoir plus :
- Le site de Convergence des luttes
- Le site de #Nuitdebout
- A lire sur le site de Reporterre

En 2016

AgendaTous les événements

Annonces