Limoges : Une formation pour aider les associations à mieux se repérer dans les financements publics

Publié le :

Cette formation est organisée par BGE Limousin dans le cadre du Dispositif Local d’Accompagnement des associations (DLA). Elle se tiendra le Mardi 2 juillet de 18h à 21h à la Salle Blanqui Annexe 3.

Les enjeux de cette soirée sont : d’acquérir des éléments supplémentaires de compréhension et d’analyse des différents modes de financements publics existants et des conséquences et exigences propres à chacun de ces modes - d’être mieux armé pour répondre à ces nouveaux modes de contractualisation avec les pouvoirs publics, de construire l’argumentaire nécessaire à formaliser en introduction à toute contractualisation - d’analyser la position la plus favorable vis-à-vis de la prestation envisagée, et du niveau acquis d’aide publique.

L’environnement du secteur associatif est, depuis quelques années déjà, en pleine mutation. L’évolution structurelle des partenaires financiers (l’État, les Collectivités territoriales (RGPP) et la présence renforcée de l’Europe) a modifié les relations entre le dirigeant associatif et ses financeurs. Le vocabulaire s’est également enrichi de nouveaux termes, LOLF, BOP, CPO, dialogue de gestion, Délégation de Service Public (DSP), appels d’offres, marchés publics, clauses d’insertion, etc.
La circulaire « Fillon » du 18 janvier 2010 relative aux relations entre les pouvoirs publics et les associations avait pour objectif de clarifier et synthétiser la plupart des moyens de financement disponibles, notamment les subventions, les marchés et DSP. Trois ans après la mise en place de la circulaire, qu’en est-il aujourd’hui ?
- Certains responsables associatifs se repèrent encore difficilement dans ces nouveaux modes de contractualisation avec les pouvoirs publics,
- Certains responsables associatifs font état de la complexité croissante de ces nouveaux modes de contractualisation,
- Certains dirigeants associatifs ne mesurent pas toujours la responsabilité des engagements pris notamment dans le cadre des marchés publics, de la DSP, et ne font pas toujours la différence entre les 2 types de subventions et leurs implications respectives.
Pour autant, dans un contexte économique de plus en plus tendu, il devient capital pour les associations qui travaillent avec les partenaires publics de bien connaître les règles en vigueur. Elles doivent savoir quelles sont les procédures adaptées, comment y répondre, et comment leurs réponses doivent faire valoir la spécificité associative au regard des offres qui peuvent être faites par le secteur à but lucratif.
C’est face à ce constat que le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) a souhaité des temps d’information et d’échange collectifs à destination des responsables associatifs ayant pour objectif de sensibiliser les responsables associatifs sur les différents types de financements (subventions simples, compensations, SpO, mandats d’intérêt général (ou DSP) et marchés.

Jean-Louis GEZE, spécialiste des financements des associations assurera l’animation de la soirée.

Pour en savoir plus : BGE Limousin - 2, rue de la Croix Verte – 87000 Limoges
Tel. 05 55 33 14 79 - bge@bge-limousin.frwww.bge-limousin.fr

PDF - 292.1 ko
Bulletin d’inscription à retourner avant le 20 juin 2013

Bloc note des acteurs

AgendaTous les événements

Annonces