Malemort à l’heure de la solidarité avec les travailleurs du monde entier

Publié le :
JPEG - 13.8 ko

La municipalité de Malemort recevra le Collectif de d’Ethique sur l’Etiquette de Corrèze pour une soirée d’information le vendredi 6 septembre, à 20h30, à la Salle Fréchinos. Il sera question de la situation des travailleurs les plus gravement exploités dans le monde, qui justement, fabriquent une grande partie des vêtements vendus en Europe.

Une information sera faite sur les campagnes de plaidoyer qui soutiennent les luttes non-violentes des travailleurs afin qu’elles aient un maximum d’efficacité. Depuis plusieurs années, se déploie la campagne « Mondialiser les droits de l’Homme au travail. » au sein du Collectif européen "CCC" qui s’appuie sur 200 pays concernés par des violations graves des droits des travailleurs.

Certes, il sera question, au cours de cette soirée de l’effondrement de cette usine, au Bangladesh, du millier d’ouvriers morts et de toutes les victimes handicapées ; ce, pas seulement pour s’émouvoir et s’indigner mais pour montrer comment il a fallu et il faudra encore lutter au plan national et international pour que les marques s’engagent à l’avenir, à respecter la sécurité des travailleurs et tous les autres droits ; et pour qu’elles indemnisent sans délai les 1200 familles touchées par ce drame et qui sont dans une misère absolue.

Au cours de cette soirée, il sera question, bien sûr, de la campagne en cours qui durera 3 ans pour un salaire minimum vital au Cambodge.
Deux films documentaires montreront la réalité vécue par les ouvriers : « Nous achetons, qui paie ? » et « Made in Cambodge, le salaire de la faim. »

La commune de Malemort sur Corrèze, comme d’autres communes, en Corrèze, avait voté une motion, lors de la campagne « Achats publics, achats éthiques », au début des années 2000, l’engageant à rendre bien présente dans sa commune la solidarité avec les travailleurs de la planète les plus exploités.

Pour le collectif, Malemort est une commune généreuse et ouverte sur le monde. Sa collaboration avec le Collectif « Ethique sur l’étiquette » est une facette de cette solidarité qui se manifeste par l’exigence du respect du droit ; ce n’est pas la forme de solidarité la plus courante ni la plus facile.

Pour tous renseignements : 05 55 74 32 64 ou 05 55 86 18 56

Bloc note des acteurs

AgendaTous les événements

Annonces