Limoges : Rassemblement des femmes en noir

Publié le :
JPEG - 34.4 ko
Lors d’une précédente mobilisation des femmes en noir à Limoges

Les Femmes en noir du Limousin invitent à leur rassemblement toutes les femmes pour lesquelles seule l’application du droit et de la justice ainsi qu’une reconnaissance mutuelle des deux peuples israélien et palestinien peut aboutir à un règlement pacifique et à une paix durable au Proche Orient. Il se tiendra le samedi 8 février à 15h - Place Aimé Césaire devant la médiathèque à Limoges.

Le mouvement des Femmes en noir s’est constitué en Israël dès le début de la première Intifada palestinienne en 1987 avec l’initiative de Hagar Roblev, militante de la paix. Ce mouvement s’inspire des "Folles de la place de mai" qui réclamaient les membres de leurs familles disparus pendant la dictature en Argentine. Chaque vendredi, des femmes se rassemblent dans la plupart des grandes villes d’Israël et notamment à Jérusalem. Elles sont habillées en noir, signe de la tragédie qu’endurent les deux peuples palestinien et israélien, Les Femmes en noir font partie de la coalition des femmes pour une paix juste.

Les femmes en noir israéliennes et palestiniennes luttent pour la paix au Proche-Orient. Elles accusent le gouvernement israélien de poursuivre la colonisation et l’occupation des terres palestiniennes à l’encontre des résolutions internationales et ainsi de multiplier les actions qui éloignent de plus en plus les perspectives de paix.
Après la reconnaissance de l’Etat de Palestine à l’UNESCO, l’admission de la Palestine comme « Etat non membre » des Nations Unies est une deuxième victoire pour les Palestiniens.

Elles demandent :
- L’admission pleine et entière de la Palestine comme Etat membre de l’ONU.
- La fin de l’occupation, le démantèlement des colonies et l’arrêt des implantations de nouvelles colonies, la fin des attaques militaires ainsi que la fin des attentats ciblés, des destructions de maisons et des humiliations quotidiennes.
- L’arrêt immédiat du blocus de Gaza, source de tant de souffrances pour les habitants.
- La reprise des négociations entre les gouvernements palestinien et israélien. L’établissement d’un Etat palestinien aux côtés de l’Etat israélien sur la base des frontières de 1967 avec Jérusalem comme capitale des deux Etats, la paix et la sécurité pour chacun des deux peuples.
- L’application par Israël des résolutions internationales et le respect des conventions relatives aux Droits de l’Homme et aux Droits des prisonniers.
- La nécessité de trouver une solution juste pour les réfugiés palestiniens.
- L’égalité, l’intégration et la justice pour les citoyens palestiniens d’Israël, pour les femmes et pour les résidents d’Israël.

En France, elles s’inscrivent dans toutes les manifestations unitaires pour une paix juste au Proche Orient avec France Palestine Solidarité (AFPS), la Ligue des Droits de l’Homme, le MRAP, l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP)…

Bloc note des acteurs

AgendaTous les événements

Annonces