Bellac : Un projet pour aider les enfants des rues à Madagascar

Publié le :
Le centre de Malaza

L’association Aïna Enfance et Avenir et Electriciens sans Frontières organisent le jeudi 3 avril, à partir de 18h00, au théâtre du Cloitre à Bellac, une rencontre des partenaires et donateurs autour de leur projet en présence de Nathaly Charbonnier, présidente de l’association Aïna enfance et avenir. Il s’agit de l’électrification d’une crèche à Lanièra à Madagascar et la fiabilisation de l’alimentation en eau du centre d’accueil et de soins de Malaza.

Pour aider les enfants des rues de Madagascar : A Tananarive, capitale de Madagascar, 5000 enfants essaient de survivre dans les rues. Une association appelée « AÏNA, Enfance et avenir » tente de leur venir en aide. Pour ce faire cette association ouvre trois sites : Un centre d’accueil à Malaza et deux crèches sur Isotry et Lanièra. Toutefois, isolés dans les rizières, les locaux vétustes mis à disposition par le Ministère de la Population et des Affaires Sociales de Madagascar ne sont pas desservis en électricité. Les structures d’Aïna se situent en périphérie de la capitale de Madagascar Antananarivo. Les 2 millions d’habitants de Tananarive et sa périphérie sont donc concernés.

Les interventions d’Electriciens Sans Frontières

- Malaza : Le Centre accueille actuellement 50 enfants et les encadrants. Le centre de santé pédiatrique sur le même site dispense des soins à 350 enfants. Electriciens sans frontières modifiera l’installation photovoltaïque de pompage d’eau actuelle, réalisée par l’IUT de la Réunion, pour y adjoindre une alimentation électrique reprise sur le réseau local. Les bénévoles de l’ONG seront accompagnés par le chargé de maintenance du Centre d’accueil ce qui permettra de pérenniser les installations réalisées.

- Laniera : La crèche solidaire accueille actuellement une trentaine de mamans et leurs bébés ainsi que les encadrants. Cette crèche sert également de garderie pendant que les jeunes femmes suivent une formation qui doit leur permettre de sortir de la rue. Les repas sont confectionnés et pris sur place. La crèche n’étant pas alimentée en électricité, le rôle d’Electriciens sans frontières est, en premier lieu, de réaliser l’alimentation électrique de la crèche avec des panneaux photovoltaïques.
Compte tenu du fonctionnement spécifique de la crèche, il est convenu d’un éclairage minimum nécessaire pour assurer les différentes activités et la sécurité de circulation, lors du départ des mamans le soir après les cours. Nous fourniront également un réfrigérateur de 270l Le chargé de maintenance local sera présent tout au long des travaux afin d’assurer la maintenance ultérieure des ouvrages.

- Pour en savoir plus sur le projet et ses partenaires :

Pour aider les enfants des rues de Madagascar

- Pour en savoir plus sur Electriciens Sans Frontières

La vie des acteurs limousins

AgendaTous les événements

Annonces