Eymoutiers : Cycle de projections sur "La parole ouvrière : La belle absente ?"

Publié le :
JPEG - 10.2 ko
Illustration du documentaire "Avec le Sang des Autres"

Un cycle de projections sur "La parole ouvrière : La belle absente ?" est organisé au Cinéma jean Gabin à Eymoutiers du samedi 10 au dimanche 11 mai avec la participation de Serge Quadruppani (écrivain) et Odile Henry (Professeur de Sociologie, Université Paris lunettes de soleil.

- Samedi 10 mai à 14 h : Projection du documentaire "Avec le Sang des Autres" du Groupe Medvedkine de Sochaux et de Bruno Muel (1974, 50 mn) - Débat en présence de Bruno Muel.
Avec le sang des autres nous montre le vrai visage de la dynastie Peugeot. L’esclavage de la chaîne et, au-delà du vol du travail, la spoliation de tous les aspects de la vie des travailleurs, dans une ville, des magasins, des transports, des distractions qui tous appartiennent à l’empire totalitaire Peugeot. Comme l’explique l’un des ouvriers dans le film : « C’est pas simple de décrire une chaîne… Ce qui est dur en fin de compte, c’est d’avoir un métier dans les mains. Moi, je vois, je suis ajusteur, j’ai fait trois ans d’ajustage, pendant trois ans j’ai été premier à l’école… Et puis, qu’est-ce que j’en ai fait ? Au bout de cinq ans, je peux plus me servir de mes mains, j’ai mal aux mains. J’ai un doigt, le gros, j’ai du mal à le bouger, j’ai du mal à toucher Dominique le soir. Ca me fait mal aux mains. La gamine, quand je la change, je peux pas lui dégrafer ses boutons. Tu sais, t’as envie de pleurer dans ces coups-là. Ils ont bouffé tes mains. J’ai envie de faire un tas de choses et puis, je me vois maintenant avec un marteau, je sais à peine m’en servir. C’est tout ça, tu comprends. T’as du mal à écrire, j’ai du mal à écrire, j’ai de plus en plus de mal à m’exprimer. Ça aussi, c’est la chaîne… »

- Samedi 10 mai à 16 h : Projection du documentaire "Silence dans la vallée" de de Marcel Trillat (2007, 82 mn) - Musique originale de Bernard Lubat - Débat en présence de Marcel Trillat.
À l’automne 2006, la dernière grande forge de Nouzonville, dans la vallée de la Meuse, est liquidée après avoir été reprise par un groupe américain. Marcel Trillat rencontre les protagonistes de l’aventure industrielle de la vallée, ouvriers, ingénieurs et patrons locaux, et donne à voir le désarroi d’une collectivité dépassée par la mondialisation, la financiarisation du capital et les restructurations qu’elles engendrent.

- Dimanche 11 mai à 14h : Projection du documentaire "Etrangers dans la ville" de Marcel Trillat - Documentaire inédit 2014 - 60 min – Ecrit et réalisé par Marcel Trillat - Débat en présence de Marcel Trillat
À partir de la phrase de 1990 de Michel Rocard « la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais elle doit savoir en prendre fidèlement sa part. » Marcel Trillat interroge l’étrange histoire de l’immigration légale ou clandestine en France.

Bloc note des acteurs

AgendaTous les événements

Annonces