Limoges : Soirée sur le racisme d’Etat à la fin de la guerre d’Algérie

Publié le :
JPEG - 7.3 ko

Le MRAP de Haute-Vienne organise une soirée film-débat autour de deux exemples de racisme d’état occultés à l’époque de la fin de la guerre d’Algérie. Les deux films « 17 octobre 1961. Dissimulation d’un massacre » et « Mourir à Charonne, pourquoi ? » seront présentés avec la présence du réalisateur Daniel Kupferstein. La soirée se tiendra le Vendredi 13 février à 19h30 - Salle de conférences de BFM à Limoges. L’entrée est gratuite

Le 17 octobre 1961 les Algériens de Paris et de sa banlieue, bravant le couvre-feu décident une manifestation pacifique au centre de Paris. La répression policière dirigée par Papon est terrible : plusieurs centaines de morts jetés dans la Seine, des algériens torturés. Jamais le moindre procès. Effacement de la mémoire par les dirigeants politiques.

Le 8 février 1962, la guerre d’Algérie touche à sa fin. Des centaines de milliers de personnes manifestent pour la paix. La police charge et pousse le public dans la bouche du métro « Charonne » : huit morts, jamais aucun procès.

Contact :
Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples - Comité de Limoges - Haute-Vienne - 28, rue des Papillons, 87100 Limoges - 05 55 37 56 91 - mrap87@wanadoo.fr

Bloc note des acteurs

AgendaTous les événements

Annonces