Festival de films Alimenterre : Programme 2015 en Limousin

Publié le :

Défi alimentaire et défi climatique ?

Fin 2015, la France accueille la 21ème conférence internationale sur le climat. L’agriculture, et donc notre alimentation, est à la fois à l’origine d’émissions de gaz à effet de serre et une activité à même de stocker du carbone dans les sols. Elle subit également les conséquences du changement climatique de plein fouet. Pour contribuer aux réflexions sur les enjeux agricoles, alimentaires et climatiques en 2015, le festival offre des occasions de débattre autour d’un film documentaire

Huit documentaires pour alimenter le débat

Elevage industriel ou élevage à l’herbe ? Les accaparements deterre :une fatalité et une spécialité africaine ? Les semences : unbien commun ou une marchandise comme les autres ? L’agriculturefamiliale : un modèle dépassé ou d’avenir ? Huile de palme ou beurredans vos gâteaux ? Autonomie des paysans ou systèmes alimentairesintégrés ?

Du 15 octobre au 30 novembre 2015, en France, et à l’étranger,des centaines d’acteurs se mobilisent sur vos territoires pour vousproposer des projections suivies de débats

Le programme en Limousin :

Ceux qui sèment

Mais quelle est donc cette agriculture familiale qui emploie à ce jour plus de 40 % des actifs mondiaux et produit 80 % de l’alimentation mondiale ?

C’est la question à laquelle 40 étudiants en agronomie ont choisi de répondre en réalisant un film documentaire à travers le monde. Le jeune réalisateur Pierre Fromentin a mis en image cette agriculture familiale, en passant par l’Inde, la France, le Cameroun, l’Equateur et le Canada.

Ce film évoque les avantages ainsi que les limites associés au caractère familial de l’agriculture. Une invitation au voyage et à la réflexion, pour un public de tous âges et de tous horizons.

Une production Agro & Sac à dos - 52’ Film réalisé par Pierre FROMENTIN en 2014
Séances publiques :

- Mercredi 20 octobre à 18h30 - Salle de conférences de la BFM - Soirée organisée par l’Association Terre de liens, la BFM (Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges) et la Maison des droits de l’Homme

- Vendredi 13 novembre à 20h30 - Musée Sabourdy - Rue Chavaud à Vicq sur Breuilh (87) - Organisée par l’Association le Panier de Germaine, le Musée Sabourdy et la Maison des Droits de l’Homme

- Lundi 16 novembre à 18h - Faculté de Lettres et de Sciences Humaines à Limoges (le nom de la salle reste à préciser - suivre fléchage). Séance co-organisée par Campus à cultiver (association étudiante inter-campus) et l’association Géosphère.

- Mardi 17 novembre à 19h30 - Espace Thibord du Chalard - 17 rue des Fossés
à Felletin
- La projection sera précédée d’une soupe d’accueil et suivie d’un débat en présence de partenaires burkinabè - Co-organisée par Court-Circuit, Association LAUSEC, CMR et la MDH

- Mercredi 25 novembre à 20h30 - Salle Latreille à Tulle - Organisée par le Collectif de la SSI de Tulle

Pour des séances scolaires : Tel 05 55 35 81 24 - mdh.limoges@free.fr

Et Maintenant Nos Terres

Et Maintenant Nos Terres raconte l’histoire de trois résistants à l’accaparement des terres en Afrique, trois héros de la paysannerie qui défendent leurs terres et leur mode de vie face à des investisseurs étrangers.

Au Cameroun, Nasako Besingi fait reculer le projet d’une plantation de palmiers à huile porté par un fond d’investissement américain alors qu’Emmanuel Elong mène une alliance internationale de producteurs en négociation directe avec le groupe français Bolloré. La résistance s’organise également au Sénégal où les éleveurs peuls mobilisent la presse internationale dans leur combat contre un investisseur italien. Tous refusent d’abandonner leurs terres et se battent pour un autre modèle de développement agricole en Afrique.

Un modèle qui existe ! La preuve au Bénin avec le centre Songhaï qui forme chaque année des centaines de jeunes africains à une agriculture biologique et locale. Les alternatives à l’agriculture industrielle se multiplient et font leurs preuves en Afrique. Et Maintenant Nos Terres en fait le récit.

Une production Autoproduction - 30’ - Film réalisé par Benjamin POLLE et Julien LE NET en 2015
Séances publiques :

- Lundi 16 novembre à 20h - FJT Habitat Jeunes - Résidence Estabournie - 3 rue Pauphile à Tulle - Organisée par le FJT et le Collectif SSI de Tulle

Pour des séances scolaires : Tel 05 55 35 81 24 - mdh.limoges@free.fr

Palme : une huile qui fait tache

Chips, biscottes, soupes en sachet, biscuits ou encore viennoiseries, l’huile de palme, la plus consommée au monde, est présente dans près d’un aliment industriel sur deux. On la trouve aujourd’hui dans les ateliers des chocolatiers jusqu’aux cantines scolaires.

Utilisée pour remplacer les graisses animales et certaines huiles végétales, elle n’est pas sans risque pour la santé. C’est pourquoi certains ont fait le choix de s’en passer. Mais par quoi peut-on la remplacer ? Tour d’horizon des alternatives possibles.

L’autre danger concerne l’environnement. En Indonésie, premier producteur mondial d’huile de palme, le marché fait vivre près de 20 millions de personnes mais détruit des forêts entières. Pour contrer ce phénomène, une filière durable tente de s’imposer.

Une production Magneto Presse - 52’ - Film réalisé par Emilie LANCON en 2013
Séances publiques :

- Jeudi 19 novembre à 19h - ENSIL - 16 rue d’Atlantis à Limoges - Organisée par Ingénieurs Sans Frontières

- Vendredi 20 novembre à 20h30 - Salle de l’ancien lycée de garçons - en face de la mairie d’Uzerche - Soirée organisée par Corrèze Envrionnement

Pour des séances scolaires : Tel 05 55 35 81 24 - mdh.limoges@free.fr

9.70

La loi 9.70 interdit aux agriculteurs colombiens de conserver une partie de leur récolte pour l’utiliser comme semence. Son application est une condition du traité de libre-échange entre la Colombie et les États-Unis. En août 2011, dans le sud du pays, des forces de l’ordre confisquent et détruisent les sacs de riz produits par une vingtaine de paysans, en application de cette loi et au dépend de la sécurité alimentaire de la région.

Une production Clementina Films - 42’ - Film réalisé par Victoria SOLANO en 2013
Séances publiques :

- Jeudi 19 novembre à 20h30 - Cinéma le Sénéchal à Guéret - Organisée par ATTAC 23

- Lundi 23 novembre à 18h.- Faculté de Droit et Sciences Economiques - Site du Forum - Amphi 250 - Limoges - La projection sera suivie d’une discussion en présence de Mme Jeannot-Pagès, maître de conférence à la FDSE. Co-organisation : Campus à cultiver (association étudiante inter-campus) et Action Environnement Droit (Association du Master Droit de l’Environnement).

Pour des séances scolaires : Tel 05 55 35 81 24 - mdh.limoges@free.fr

Les liberterres

Portrait d’une rébellion, « Les Liberterres » suit le parcours de 4 paysans qui ont tourné le dos, définitivement, aux méthodes de l’agriculture conventionnelle.

En contrepoint, des archives nous font voyager en noir et blanc dans une époque où la science, croyait–on, allait définitivement sauver le monde de la faim et de la malnutrition.

Des paysages d’Europe et d’Afrique aux 4 saisons, des personnages émouvants et provocants, des histoires qui s’entrecroisent pour parler un seul langage : la terre en liberté.

Une production Koan - 82’ - Film réalisé par Paul-Jean VRANKEN et Jean-Christophe LAMY en 2015
Séances publiques :

- Mardi 24 novembre à 20h30 - Cinébourse - 2 place Lénine - Saint Junien - Organisée par Burkina 87, le Cinébourse, la MDH et la Mégisserie

- Lundi 30 novembre à 18h - Faculté de sciences à Limoges (la salle reste à préciser) - Avec Campus à cultiver.

Pour des séances scolaires : Tel 05 55 35 81 24 - mdh.limoges@free.fr

Roumanie, éleveurs porcins à terre

JPEG

En 2004, le géant agroalimentaire américain Smithfield Food, le géant du porc, s’installe en Roumanie. Il construit, rachète plus d’une cinquantaine de fermes, dont Comtim, ancienne structure d’État et étend ainsi son royaume dans l’abattage, la transformation et la distribution. Fort de son poids économique et des arguments séduisants adressés à la Communauté Européenne, il rafle les subventions attribuées à la modernisation des fermes d’élevage intensif de porcs roumains.

Dans le pays, des milliers de producteurs roumains incapables de se moderniser, se retrouvent asphyxiés. Le marché national et européen leur ferme les portes, les condamnant à terme à abandonner. De son côté, le rouleau compresseur américain Smithfield, poursuit sa conquête, notamment en France.

A l’heure de l’apéro, une question s’impose : saucisson made in France ou Roumanie ?

Une production Wild Angle Productions - 29’ - Film réalisé par Marie-Pierre CAMUS en 2013
Pour organiser des séances scolaires ou publiques : Tel 05 55 35 81 24 - mdh.limoges@free.fr

Voir aussi les courts métrages du Kit Oh la vache pour des séances scolaires

Pour en savoir plus :
- Voir le site du festival
- Voir le site des ressources Alimenterre

Avec l’appui financier de :
En lien avec

En 2015

AgendaTous les événements

Annonces