Tulle : Semaine de la solidarité internationale 2015

Publié le :

Le Collectif SSI de Tulle propose, pour l’édition 2015 de la Semaine, des regards croisés entre 3 continents... autour de l’art, du changement climatique, des droits humains, du partage... Accueil de partenaires du Burkina Faso, d’Equateur et de Colombie

La défense des droits fondamentaux
L’accès à l’eau, à l’alimentation, à la santé, à l’éducation, aux libertés d’expression, à la liberté d’association... Ces droits doivent être accessibles à chaque être humain.
L’action en partenariat
C’est à la base de notre action : accord sur l’objectif de toute action de solidarité, co-élaboration de la stratégie de mise en oeuvre, partage des responsabilités, relation transparente et réciproque dans la durée.
L’éducation pour un Environnement et une Humanité Durables
La solidarité internationale ne se traduit pas uniquement en actions dans les pays du Sud : il faut changer les mentalités des pays du Nord et modifier les comportements qui participent aux inégalités Nord/Sud, engager chaque citoyen à participer à des campagnes d’opinion et à des actions de plaidoyer ou de lobbying en direction des décideurs politiques et économiques.

La solidarité que nous défendons repose donc sur :
- le partage et la réciprocité, non sur l’assistance ou le paternalisme.
- une plus grande implication des citoyens
dans les procédures de décisions démocratiques au Nord comme au Sud.

La solidarité internationale, c’est :
- Un acte réfléchi qui vise à induire des changements de comportements individuels et collectifs.
- Un acte politique qui vise à rendre plus équitables les règles de la politique mondiale.
- Un acte nécessaire pour tous
car c’est la condition d’un monde plus juste !

Le programme

Vendredi 13 novembre
- 10h - De Tulle à Marc la Tour : Parcours artistique entre 3 continents - Visites, ateliers, expo avec la Ville de Tulle, les associations artistiques… Renseignement et inscription au 06 13 88 27 31
- 14h : Enregistrement de « Terre Solidaire » sur RCF19 avec le CCFD 19 : échanges avec nos partenaires autour des enjeux de la COP21
Samedi 14 novembre
- 10h30 sur le Marché de la cathédrale : Animation "Soldées" campagne du Collectif de l’Ethique sur l’Etiquette, puis accueil à la mairie des partenaires
Dimanche 15 novembre
- 10h à la salle de l’UP-Marie Laurent : Création collective d’une Solisphère- Graines/Droits à l’essentiel avec François Bourdarias,
- 12h30 à la salle de l’UP-Marie Laurent : Repas collectif partagé autour des cuisines du monde avec des résident(e)s de l’association Le Roc.
- 15h à la salle l’UP-Marie Laurent : Projection débat : "Farafin Ko, une cour entre 2 mondes" avec la participation de Vincent Schmitt, réalisateur. Farafin ko raconte l’histoire d’une famille citadine du Burkina Faso, la famille Sissoko de Bobo Dioulasso, tiraillée entre une façon de vivre à l’occidentale, dite moderne, et une façon de vivre traditionnelle, la ’’manière de faire africaine’’ : le farafin ko. Avec la participation exceptionnelle de Moussa Konaté, auteur et éditeur malien résidant à Limoges, quelques mois avant son décès, le 30 novembre 2013
- 18h à salle l’UP-Marie Laurent : Conférence gesticulée "A l’aide ! ou comment j’ai arrêté de vouloir aider l’Afrique" par la coopérative du Vent Debout, de et par Antoine Souef. A travers son récit, Antoine nous promène dans les arnaques de l’aide au développement, questionne la solidarité internationale et les relations économiques et politiques internationales. Cela aide à comprendre les difficultés des peuples africains à s’émanciper de la tutelle internationale et à sortir de la pauvreté.
Lundi 16 novembre
- 18h30 à la résidence Estabournie du Foyer du Jeune Travailleur (FJT) : Projection débat de "Et maintenant nos terres", de Benjamin Polle et Julien Le Net (2015, 30mn) dans le cadre du festival AlimenTerre. C’est l’histoire de trois paysans résistants qui défendent leur terre et leur mode de vie face à une stratégie d’accaparement des terres en Afrique par des investisseurs étrangers ; puis Repas solidaire "Avec mon assiette, j’agis pour ma planète" avec la participation de nos partenaires équatorien et colombien avec le FJT de Tulle/service Habitat Jeunes et Corrèze Environnement - Inscription au 05 55 26 75 33 - repas10 euros
Mercredi 18 novembre
- 20h30 à la salle Latreille : Projection-débat de "De plein fouet, le climat vu du sud", une réalisation de l’asbl Wereldmediatheek sur les dégâts des changements climatiques au Burkina Faso, au Togo, en Equateur et au Bangladesh. Ce qui apparaissait auparavant uniquement comme un problème environnemental se révèle être une catastrophe humanitaire silencieuse : le réchauffement est déjà là et le Sud n’a pas d’autre choix que s’y adapter. Débat animé par Corrèze Environnement , avec la participation de nos partenaires équatorien et colombien.
Mardi 24 novembre
- 17h à la résidence du FJT : PART-HAJ dans un esprit "troc’ment solidaire", avec "La vie et demie", SEL de Terre… , échanges de connaissances, objets, savoirs faire (échanges de graines, recettes de peintures/colle naturelle, réparation vélo… En cuisine une équipe du CADA concoctera des spécialités exotiques associées à la cuisine aux couleurs de l’automne réalisée par le chef du restaurant associatif. l’équipe du FJT proposera marrons chauds et boissons chaudes
Mercredi 25 novembre
- 20h30 à la salle Latreille : Projection débat de "Ceux qui sèment", Ce film de Pierre Fromentin parle d’agriculture familiale. Le débat pourra être l’occasion de réfléchir à l’agriculture que nous souhaitons pour demain et la façon de la soutenir. Débat animé par Corrèze Environnement et Terre de Liens
Jeudi 26 novembre
- 18h à la salle Latreille : "L’insertion par le travail - Des Chantiers et des Hommes" organisé par le CCAS de Tulle
Lundi 30 novembre
- 20h30 à la salle Latreille : Projection-débat de "Opération Correa" en présence de Pierre Carles, réalisateur.
Soirée animée par Mashikuna et Peuple et Culture. Dans son film, Pierre Carles part à la découverte de Raphael Corréa, président de l’Equateur, un homme pourtant formé à l’économie « traditionnelle » occidentale, mais qui a décidé de battre en brèche le célèbre « There Is No Alternative » (il n’y a pas d’alternative) à la mondialisation capitaliste et aux mesures d’austérité « There Is No Alternative » [il n’y a pas d’alternative] à la mondialisation capitaliste et aux mesures d’austérité
Sur le plan régional la Semaine est coordonnée par la MDH avec l’appui de la région Limousin
En lien avec
Avec l’appui sur le plan local :

Contacts locaux :
Mashikuna : 05 55 27 31 78 / Corrèze Environnement : 06 13 88 27 31

Pour en savoir plus sur la Semaine en Limousin - Voir aussi le site national de la Semaine

Bloc note des acteurs

AgendaTous les événements

Annonces