Limoges : Colloque sur "Les femmes sous le franquisme et les enfants volés"

Publié le :

L’Ateneo Republicano du Limousin organise un colloque sur les "Les femmes sous le franquisme et les enfants volés" le 24 et 25 mars 2017 à la salle plénière du Conseil départemental rue François Chénieux à Limoges.

Ce colloque sera l’occasion de revenir sur la condition des femmes à cette époque avec le film Compañeras de Jean Ortiz et Dominique Gautier. Mais aussi sur l’histoire « des enfants volés » , une histoire qui touche de nombreux familles en Espagne .

Au programme :
- Le Vendredi 24 mars à 20h30 il y aura la projection du film « Compañeras » suivie d’un débat public et d’un pot de l’amitié
- Le Samedi 25 mars la journée se déroulera de la façon suivante : 9h00 : Accueil - 9h30 : Allocution d’ouverture de Himno de Riego - 10h00 : Vidéo conférence avec David Garcia - 11h30 : Echanges avec le public - 12h30 : Pause déjeuner sur place. Repas possible - réservations jusqu’au lundi 20 mars [1] - 14h30 « Les enfants volés » Film documentaire et échanges avec le public - 17h30 : Clôture de la journée par la Chorale de l’Ateneo.

Synopsis du film Compañeras  : Ce film retrace la participation et le rôle des femmes dans la défense de la République espagnole et la lutte contre le franquisme. La République de 1931 avait commencé à changer la condition quasi-esclave des femmes espagnoles, mais ne put mener à terme ce combat émancipateur. Avec la victoire des franquistes en 1939, les femmes, surtout celles du peuple, furent doublement perdantes. Et d’abord de leurs droits. Leur condition régressa à ce qu’elle était avant 1931 : soumission, aliénation, négation...Le documentaire raconte l’avant 1931, la République, la Guerre d’Espagne, l’anti-franquisme, une « transition » sans rupture, le rétablissement d’une démocratie bancale...Il termine par la condition de la femme sous le très conservateur gouvernement Rajoy, sur le nécessaire combat de mémoire, mais tourné vers le futur, ainsi que sur le ressenti de la troisième génération « républicaine ».

Synopsis du film Les enfants volés : En Espagne, des milliers d’enfants ont été recueillis, déracinés entre 1939 et 1996. Déclarés mort-nés à la naissance, ils étaient en réalité vendus à une autre famille en attente d’adoption. Dans le Sud de la France, zone de forte immigration au XXe siècle, surtout après la guerre civile espagnole, plusieurs dizaines de personnes se sentent concernées soit comme "enfants volés" soit comme "parents spoliés". Derrière ce commerce juteux, se cachaient des médecins, mais aussi des curés et des religieuses. Aujourd’hui, les bébés sont adultes et veulent savoir. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ?... Pour retrouver leurs proches, ils doivent fouiller le passé. Mais les cliniques et les hôpitaux gardent leurs archives bien cachées. L’État fait la sourde oreille, la justice traîne des pieds.
Depuis près de deux ans, ces victimes ont donc décidé de mener leur enquête, seules. Elles sont parties à la rencontre des témoins de l’époque, à la recherche des "coupables", à la découverte des modes opératoires utilisés mais aussi des instigateurs du système. Nous les accompagnons sur les traces de cette invraisemblable histoire pour entendre tous les acteurs de cette affaire, pour comprendre comment ce trafic a pu naître, se développer, perdurer, au point même de dépasser largement les frontières de l’Espagne.

[1Les inscriptions accompagnées du règlement de 18 Euros seront envoyées à l’adresse suivante :
Blanco Françoise - 11, rue Jean Gagnant 87350 Panazol - Tel. 06 14 240 570 05

Bloc note des acteurs

AgendaTous les événements

Annonces