Le Festival Migrant’Scène en Limousin

Publié le :
PNG - 37.3 ko

Du 18 novembre au 10 décembre, le festival de la Cimade, "Migrant’Scène", prendra place en Limousin. Au programme, des projections, débats, repas, concerts, écriture, conférences, expositions... Trois semaines d’échanges, de rencontres et de fête !

Pour la deuxième année, la Cimade décline en Limousin le festival Migrant’scène.
Cette année les événements se répartissent sur une douzaine de lieux en Corrèze, en Creuse et en Haute-Vienne. Le festival est organisé par les Cimade d’Eymoutiers et
Peyrelevade en partenariat avec une vingtaine de structures limousines. La Cimade fait le choix de porter, à travers le festival Migrant’scène, une approche positive qui
encourage réflexions et initiatives alternatives autour des questions migratoires.

Ainsi, en 2017 La Cimade souhaite remettre à l’ordre du jour le « faire société » et le développement d’actions et de projets mis en oeuvre « ici » par des personnes d’ici et d’ailleurs. Après le temps des actions de solidarité, dans un rapport aidant-aidé, face à l’urgence, pour pallier les manques de l’État, il s’agit de faire connaître la richesse des projets où chaque personne, qu’elle soit d’ici ou d’ailleurs, est actrice à part entière, force d’initiative ou de proposition, force de parole ou de réflexion, sur un pied d’égalité.

L’accueil fait partie intégrante de la culture limousine, nous sommes ainsi fiers de poser des actes sur les mots "liberté, égalité, fraternité". Nous sommes révoltés des drames humains en Méditerranée, dans la vallée de la Roya, à Calais et ailleurs car « ce n’est pas la faute de la mer ».
Cette année le festival aborde la question du travail qui concerne de nombreuses personnes sur notre territoire. Privées du droit de travailler les personnes se trouvent en situation de dépendance, volontairement précarisés par notre système. Une exposition "travail d’arabe" et des témoignages dans la filière bois où le manque demain d’oeuvre conduit à des fermetures d’entreprises secoueront nos préjugés (soirée Info migrants le 21 nov. à la BFM de Limoges). À Châteauneuf-la-Forêt, la projection du documentaire « On s’est guéri ici » montrera un exemple réussi autour de la cuisine. A Limoges, la conférence de C. Withol de Wenden fera le lien avec l’ouverture des frontières et les conséquences économiques.
Bien d’autres événements nous aideront à briser ces frontières qui sont dans nos têtes : soupe de lecture à Brive-la-Gaillarde, conférence gesticulée sur le colonialisme à Peyrelevade, projection de films à Limoges, Meymac, Eymoutiers, Peyrelevade, Royère-de-Vassivière, Saint Martin-Château.
Le festival fait également la part belle à la fête car nous revendiquons un accueil chaleureux et humain des personnes qui souhaitent trouver refuge dans notre région.
18 novembre : Bal d’ouverture à Bugeat (19)
23 novembre : Concert de blues touareg à Tarnac (19) avec les Filles de Illighadad
1er déc : Soirée discothèque à Peyrelevade (19)
2 déc : Concert de soutien avec Gospel Fusion – free soul à Eymoutiers (87)
9 déc : Soirée de clôture « A l’auberge espagnole » à Peyrat le Château (87)

«  Nous devrions construire une société capable de coexister d’une manière juste, d’une manière digne, d’une manière qui protège la vie » Berta Caceres, Honduras, assassinée en 2016 pour son implication dans des luttes écologistes.

Le programme détaillé :

PDF - 255.5 ko
dépliant recto
PDF - 277.1 ko
dépliant verso

Bloc note des acteurs

AgendaTous les événements

Annonces