Brésil : 3000 indiens Pataxo Hahahae sont autorisés à rester sur leur terre

Publié le :
JPEG - 20.6 ko

Les indiens Pataxo Hahahae ont obtenu du Ministre Eros Grau, du Tribunal Suprême Fédéral, le 12 décembre 2008, une confirmation de la limitation des terres leur garantissant de rester sur le territoire indigène de Caramuru-Catarina-Paraguaçu, dans l’Etat de Bahia, jusqu’au jugement final en cours. Ce territoire de 54105 hectares est l’objet d’un conflit entre les indiens et les exploitants agricoles, qui avaient de faux titres de propriété, validés par la Constitution de 1967 devenue inopérante.

Depuis 1982, la FUNAI ( Fondation Nationale de l’Indien) et les Pataxo Hahahae avaient déposé une procédure pour faire annuler ces registres de propriété. Cette lutte pour la terre a coûté la vie de 22 leaders indiens. La décision favorable du ministre souligne l’urgence d’une conclusion juridique garantissant cette terre et est motivée " en raison de la tension sociale" et les " risques sérieux pour la communauté indigène".

De 2006 à 2007 en partenariat avec l’ONG Thydewas et l’appui de la Région Limousin, la Maison des Droits de l’Homme s’est impliquée dans le soutien d’une campagne de Paix organisée par les Pataxo Hahahae. Celle-ci consistait à développer des contacts avec d’autres mouvements sociaux, de se faire mieux reconnaitre des autorités locales et de mieux faire connaitre la situation des indiens auprès du reste de la population pour faire reculer les préjugés.

JPEG - 37.9 ko
Depuis 1982, les indiens "Pataxo Hahahae" sont en lutte pour récupérer leur terre à travers des actions de "retomadas" (réoccupations des terres)

Cependant comme dans d’autres régions du Brésil la sécurité est très relative, des assassinats ont parfois lieux comme ce fut le cas pour un indien qui a été tué en 2007 à Pau Brasil pour avoir tenté de récupérer son cheval volé. Si l’Etat fédéral a reconnu une délimitation des terres qui représente 54100 hectares, la plus grande partie des terres restent occupées par les fazendeiros tandis que le reste du territoire a été réoccupé par les indiens au prix de luttes difficiles depuis 1982.

La tension entre les propriétaires terriens et les indiens reste vive tant que la question territoriale ne sera pas définitivement réglée par les autorités fédérales brésiliennes.

Pour en savoir plus sur la situation des Pataxo Hahahae et la campagne de Paix organisée en 2006 et 2007 cliquer ici

Indiens du Nordeste

AgendaTous les événements

Annonces