Limoges : Un mariage émouvant comme une victoire

Publié le :
Le couple des futurs mariés avant d’entrer dans la salle des mariages

Samedi 27 février 2010 à la Mairie de Limoges, le mariage de Mireille et Abdelkader est le dénouement heureux de leur combat pour vivre ce droit fondamental de la personne, aimer et se marier.

L’un est algérien, en France depuis 7 ans avec des attaches familiales importantes à Limoges, ancien gréviste de la faim en 2006, l’une est française et désire officialiser son union avec son compagnon. Mais le 8 février, ils se rendent, de bonne foi, au commissariat de police convoqués dans le cadre d’une enquête sur leur mariage fixé par la Mairie au 20 février. Abdelkader est arrêté pour irrégularité de séjour , aussitôt mis en rétention à Toulouse et menacé de reconduite à la frontière, Mireille est soupçonnée d’aide à séjour irrégulier !

Une mobilisation quotidienne devant la Préfecture de la Haute Vienne du collectif de soutien des sans papiers 87 a permis de :
- faire connaître cette situation abusive à la population - protester sur les conditions de cette interpellation demandant une libération et levée des accusations.
- demander un titre de séjour pour tous les sans papiers présents sur Limoges- affirmer un soutien citoyen contre le "délit de solidarité".

Le 11 février Abdelkader est libéré et rejoint Limoges, puis les conclusions du Procureur permettent enfin leur mariage qui s’est déroulé dans la joie et l’émotion,les mariés entourés de leur famille et amis.

C’est Cyril Cognéras, conseiller municipal à Limoges qui a célébré cette union

Migrants

AgendaTous les événements

Annonces