Limoges : Appel à mobilisation pour dénoncer le massacre contre la flotille de la liberté en Méditerrannée

Publié le :

Limousin Palestine avec l’ensemble des partisans de la solidarité et de la paix appellent à un rassemblement le mercredi 2 juin à 17 h 30 devant la Préfecture à Limoges.

Dans un élan de solidarité, les bateaux de la « flotille de la liberté » tentaient de contourner le blocus imposé par l’Etat d’Israël aux habitants de Gaza ; apportant des vivres, des médicaments, matériaux de construction…Ces bateaux ont été attaqués par l’armée israélienne. Bilan : un massacre : Une dizaine de personnes tuées et de nombreux blessés dont certains dans un état très grave.

Un massacre de plus, perpétré par un Etat aux abois qui assure sa suprématie au Proche-Orient par tous les moyens mêmes les pires. Depuis des décennies et malgré l’occupation illégale des Territoires palestiniens, les massacres au Sud-Liban en 2006, à Gaza en 2008-2009, les violations continuelles du droit international ; aucune sanction politique ou économique n’est prise à l’encontre de l’Etat d’Israël. L’accord d’association économique U.E-Israël devrait être interrompu en raison des violations des droits de l’Homme par Israël (article 2 de l’accord). De plus, la récente adhésion de Israël aux Etats membres de l’OCDE a aussi constitué un « permis de tuer » comme le fût le rehaussement de l’accord d’association décidé juste avant les massacres de Gaza.

Il s’agit de réclamer avec force au gouvernement français ainsi qu’au parlement européen des sanctions politiques et économiques à l’encontre de l’Etat d’Israël ainsi que l’application des résolutions du rapport Goldstone sur les massacres de Gaza et la création d’une commission d’enquête sur les massacres des militants de la « flotille de la liberté » afin que les crimes de l’Etat d’Israël ne restent pas impunis.
Seule une politique équitable qui considère Israël comme un Etat ayant les mêmes droits et les mêmes devoirs que les autres peut mettre un terme aux massacres, au blocus inacceptable de Gaza, à l’occupation et à la colonisation illégale de la Cisjordanie et ainsi favoriser la paix au Proche-Orient.

Une entrevue avec Madame le Préfet de Haute Vienne est demandée.

En 2010

AgendaTous les événements

mai 2020 :

Rien pour ce mois

avril 2020 | juin 2020

Annonces