URGENT : Une rentrée compliquée à Limoges pour le Planning familial et plus largement le tissu associatif

Publié le :
PNG - 26.8 ko

Le Planning Familial organise une réunion publique le mercredi 6 septembre à 18h30 au El Doggo (22 rue de la Loi à Limoges) contre la suppression des emplois aidés. Elle propose de réfléchir collectivement et de préparer une mobilisation visant à la convergence des luttes car elle n’est pas la seule à être impactée par cette décision.

L’association du Planning Familial 87, a eu comme beaucoup d’associations et de structures, la mauvaise surprise d’apprendre pendant les vacances d’été que le gouvernement suspendait les contrats aidés et supprimait purement et simplement, sans délais ni recours les CUI (contrat unique d’insertion).Dans un communiqué l’association estime que ceci reflète le mépris pour les plus précaires et l’absence de logique démocratique. (cf projet de loi travail 2 par ordonnances).

Or beaucoup d’associations, dont le Planning Familial 87, emploient des personnes grâce à ces dispositifs. Ainsi le PF87 a utilisé ce moyen en 2016/2017 et souhaitait un renouvellement d’une année pour épauler une activité bénévole grandissante.

Une association loi 1901 (secteur non marchand) a pour ressource principale les subventions (qui diminuent continuellement depuis plusieurs années), des dons et bien sûr des adhésions. Dans certains cas elle peut également avoir des rentrées d’argent grâce à une facturation modeste de ses services (animations, interventions...). Une association a souvent des fonds limités.

Le Planning Familial remplit des missions que l’Etat et les collectivités n’assurent pas ou plus, du fait de coupes budgétaires grandissantes. Ainsi il intervient sur des thématiques de défense des droits des femmes et des personnes LGBT, comme sur des questions liées à la sexualité. Ainsi depuis 2016, nous proposons : des ateliers d’auto-défense féministe et des permanences hebdomadaires, un caféministe mensuel, des interventions auprès de publics très divers, des tables de presses, des stands de préventions, des manifestations publiques... tout au long de l’année.

Le CUI permettait ainsi au PF87, dans une période de redémarrage d’activité, d’aider à la mise en œuvre de toutes ces missions utiles socialement tout en donnant une formation et une expérience à une jeune salariée.

Malheureusement toutes ces actions ne pourraient plus avoir lieu sans une présence quotidienne salariée malgré l’important travail des bénévoles.

C’est pourquoi le Planning lance un appel à la mobilisation générale.Même si l’on peut rappeler que les contrats aidés sont souvent des contrats précaires, qu’ils sont loin d’être satisfaisants dans leurs formes actuelles. Cependant les militants du Planning Familial 87 n’ont pas trouvé d’autres solutions pour permettre de faire vivre la structure au quotidien.Ils se déclarent prêts à réfléchir collectivement et faire des propositions concrètes pour que de nouveaux dispositifs d’aides soient mises en place dans l’objectif de pérenniser les activités ainsi que les emplois qui doivent devenir non précaires...

Pour en savoir plus voir la page facebook du Planning Familial 87

Le fil d’actualités

AgendaTous les événements

Annonces