Limoges : Manifestation de soutien aux sans-abri

Publié le :

Une manifestation organisée par le collectif Chabatz d’Entrar s’est tenue ce jeudi 7 décembre 2017 devant le S.I.A.O (centre de jour) de Limoges. Le cortège, composé d’environ 120 personnes, s’est ensuite dirigé vers la préfecture. Le but de cette manifestation était de réclamer l’ouverture immédiate du centre d’hébergement d’urgence (50 places) du dispositif renforcé en période hivernale.
Le collectif Chabatz d’Entrar, par cette action symbolique, souhaitait montrer sa solidarité envers les personnes à la rue - quelque soit leur statut administratif, mais aussi envers les travailleurs sociaux.

« Plus personne ne doit se taire pour dénoncer cette maltraitance, plus personne ne doit la subir directement ou indirectement.
Nous voulons permettre à des personnes de dormir au chaud.
Nous voulons permettre à tout individu de vivre là où il a choisi de vivre.
Nous disons haut et fort "Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre" ».

Pour rappel :
Le Collectif Chabatz d’Entrar est un collectif de haut-viennois qui a émergé en automne 2016 et qui regroupe plus de 25 organisations. Il est composé de citoyens, d’associations œuvrant pour le respect des droits de l’Homme, de syndicats ainsi que de partis politiques. Il a pour but de mener des actions de respect de droits pour les migrants. La singularité de ce rassemblement fait que ses acteurs participent à de nombreuses manifestations.

Des actions publiques ont été engagées pour soutenir et défendre la cause des migrants et la liberté de circulation et d’installation : Groupe d’action mais aussi de réflexion, le Collectif a organisé :

- une soirée « Sans Frontières » afin de montrer son soutien aux migrants mais aussi afin de rappeler aux citoyens que le Limousin a toujours été une terre d’accueil,
- une soirée ciné/débat autour du film « La mécanique des flux », qui porte un autre regard sur la réalité des migrants autrement que dans une logique sécuritaire et déshumanisée de "flux" à contrôler ou de danger à juguler, en présence de la réalisatrice Nathalie Loubeyre,
- une soirée « La Solidarité est possible » - quand la solidarité n’est pas un vain mot et qu’elle devient concrète, que se passe-t-il ?
- les membres du Collectif ont aussi répondu à l’appel à manifestation de « Délinquants Solidaires » qui se voulait être un cri d’alarme sur les condamnations abusives que subissent les gens qui aident les migrants,
- le collectif assure également, avec ses bénévoles, des cours de français et se mobilise pour trouver des solutions d’hébergement d’urgence afin que personne ne dorme dans la rue.

Le diaporama de la manifestation.

Pour en savoir plus sur le Collectif Chabatz d’Entrar

Le fil d’actualités

AgendaTous les événements

juin 2020 :

Rien pour ce mois

mai 2020 | juillet 2020

Annonces