Déclaration du Réseau Zoodo Action & Solidarité suite aux attaques terroristes du 02 Mars 2018 à Ouagadougou #Burkina #Burkinafaso

Publié le :
L’une des deux attaques a été commise aux abords de l’Ambassade de France tout près du 1er Ministère à Ouagadougou.
Photo d’archives

En réaction aux attaques terroristes perpétrées le vendredi 02 Mars à Ouagadougou, le Réseau Zoodo Action & Solidarité (RéZAS) basé à Ziniaré (Burkina Faso), partenaire de la Maison des Droits de l’Homme (MDH), a publié un communiqué en date du 12 mars 2018 :

Mesdames et Messieurs, le vendredi 02 mars 2018, alors que les burkinabè ne s’attendaient pas du tout à vivre une journée cauchemardeuse, deux commandos djihadistes, et de façon concomitante, vont s’en prendre simultanément à deux lieux dans la capitale du Burkina Faso à savoir, l’État Major Général des Armées et l’ambassade de France. Cette énième attaque barbare à l’encontre de notre pays est lourde en conséquences car c’est au total huit (08) des hommes de nos forces de défense et de sécurité qui seront fauchés par ces criminels. Le Réseau Zoodo action & Solidarité (RéZAS), fidèle à sa philosophie de promotion de la paix et de la cohésion sociale, condamne avec la dernière énergie cette attaque barbare et lâche dont le seul objectif recherché est de remettre en cause nos valeurs ancestrales de paix et du vivre ensemble légendaires. Pour nous, aucune conviction qu’elle soit philosophique, religieuse ou politique ne saurait justifier cet acharnement barbare à l’encontre de la patrie des hommes intègres. Tout en nous inclinant devant la mémoire de nos illustres soldats tombés les armes dans les mains sous les balles assassines de ses criminels sans foi ni loi, nous souhaitons prompt rétablissement aux blessés et apportons notre soutien de réconfort à toutes ces familles innocentes endeuillées. Nous interpellons par l’occasion nos décideurs politiques à ne ménager aucun effort afin de mettre cette gangrène appelée terrorisme hors de nos frontières à travers une lutte sans répit. Aussi invitons-nous tous les burkinabè à l’unité nationale en ces moments de grandes douleurs et rester derrière notre armée républicaine. Nous invitons surtout la population à la veille citoyenne et à alerter tout comportement suspect que ce soit dans les campagnes comme dans les villes. Nous félicitons par ailleurs une fois de plus nos forces de défense et de sécurité dont la promptitude et le professionnalisme ont contribué à limiter les pertes en vie humaine. Également l’attaque contre l’ambassade de France vient nous démontrer une fois de plus toute la nécessité de la coordination et de la solidarité entre les pays et les armées afin de mettre hors d’état de nuire ces ennemis de l’humanité. Nous en appelons alors à la solidarité internationale contre ces forces du mal car pour nous aucun effort ne sera de trop dans cette guerre asymétrique. Nous invitons en ce sens les pays du groupe du G5 sahel à la mise en place effective de la - force conjointe qui serait pour nous décisive dans la lutte contre le terrorisme. Nous restons convaincus que quelque soit la force que ces gens tristement célèbres veulent nous imposer, la détermination du peuple burkinabè aura toujours le dernier mot sur eux. Vive l’unité et la cohésion nationale.

Ziniaré, le 12 mars 2018

L’actualité du Groupe Nouvelle-Aquitaine Burkina Faso

AgendaTous les événements

avril 2021 :

mars 2021 | mai 2021

Annonces