Climat : Une grève mondiale pour le Futur !

Publié le :

Depuis quelques semaines de nombreux mots d’ordres se multiplient dans plusieurs pays européens voir du monde à l’appel de collégiens, de lycéens et d’étudiants pour créer les conditions d’une grève mondiale programmée le vendredi 15 mars pour défendre le climat et faire en sorte que l’impuissance des Etats à vouloir respecter les accords de Paris cesse

Le mouvement a suivi la voix ouverte par la jeune militante suédoise Greta Thunberg qui s’est fait remarquée en interpellant les Etats lors de la COP 24 le 4 décembre 2018 à Varsovie en Pologne pour leur demander de faire beaucoup plus pour la défense du climat. Le 20 août 2018, elle s’était déjà illustrée en décidant de ne pas aller à l’école jusqu’au élections générales de Suède du 9 septembre 2018. Elle exigeait du gouvernement suédois, qu’il s’engage enfin sérieusement à lutter contre le changement climatique et à respecter l’accord de Paris. Par la suite elle s’engagera à faire grève tous les vendredi.

Depuis plusieurs semaines des mouvements de jeunes collégiens et lycéens ont voulu suivre son modèle en Suède, en Belgique, en Allemagne, en Australie... jusqu’à concerner 300 villes dans le monde ce 15 février 2019 avec notamment des premières mobilisations en France et en Angleterre.

Le mouvement devrait s’élargir encore davantage d’ici le 15 mars 2018 dans le monde pour concerner plus d’une quarantaine de pays sur au moins trois continents. D’ores et déjà, une cinquantaine de collectifs prévoient de se mettre en place en France et notamment à Limoges.

Voir le site de la mobilisation en France - Le site de la pétition en version française

Le fil d’actualités

AgendaTous les événements

août 2021 :

Rien pour ce mois

juillet 2021 | septembre 2021

Annonces