Pas de spectacle-meeting antisémite en Haute-Vienne de la part de Dieudonné Communiqué du MRAP - Comité de Limoges et de la Haute-Vienne

Publié le :

Pas de spectacle-meeting antisémite en Haute-Vienne de la part de Dieudonné. Le MRAP est attaché à la liberté d’expression mais elle ne peut offrir une tribune au racisme ce dernier n’étant pas une opinion mais un délit. Dieudonné s’annonce le 24 janvier à Limoges ou dans ses environs. Cet « humoriste » est un récidiviste du délit raciste, sanctionné à plusieurs reprises pour ses propos antisémites.

Le 12/02/2014 le TGI de Paris le condamnait pour une vidéo comportant des passages négationnistes et le 27/11/2019 pour la chanson antisémite « c’est mon choaaa », le MRAP était alors partie civile.

Cinq ans après le drame, la France commémore la mémoire des victimes de Charlie et de l’Hyper Cacher porte de Vincennes. Limoges ne peut donc accueillir le « spectacle » d’un personnage qui déclarait lors du massacre « Je me sens Charlie Coulibaly » du nom d’un des assassins. Cette apologie du terrorisme lui a valu une autre condamnation.

Dieudonné en 2006 participait à la fête nationale du FN et en juillet 2008 faisait baptiser sa fille dans l’église traditionaliste Saint Eloi de Bordeaux avec pour parrain Jean-Marie Le Pen qui considère la shoah comme un « détail de l’histoire ». Dieudonné était aussi un proche du négationniste Robert Faurisson invité d’honneur de ses spectacles. Son fond de commerce lucratif est l’antisémitisme. Dieudonné n’a donc pas sa place au pays du crime d’Oradour il y a 76 ans dans un Limousin qui a donné son sang pour éradiquer la « bête immonde ».

Rappelons aussi, pour la bonne bouche à égout, qu’en 2019, il écopait de deux ans de prison pour fraude fiscale et blanchiment de l’argent de la haine. Le MRAP 87 invite les prestataires Haut-Viennois à lui refuser leurs locaux. Il appelle à la vigilance car Dieudonné utilise des noms d’emprunt. Le MRAP souhaite aussi que les autorités empêchent toute parade de ce personnage dans l’espace public comme il le fit en juillet 2018 sur une dune du sud des Landes. Si un lieu devait être précisé le MRAP appellerait dans l’urgence à une manifestation de protestation.

MRAP Limoges Haute-Vienne
Limoges, le 16/01/2020

Le fil d’actualités

AgendaTous les événements

avril 2020 :

mars 2020 | mai 2020

Annonces