Limoges : Les murs des frontières dénoncés par les "sans papiers"

Publié le :
JPEG - 17.8 ko
Action symbolique place de la Motte à Limoges pour dénoncer les murs de la honte.

Samedi 14 novembre 2009, place de la Motte à Limoges, l’Association des Sans Papiers de la Haute-Vienne a organisé une action symbolique consistant à construire un mur. Il s’agissait de rappeler, quelques jours après la célébration du 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin, l’énorme scandale que constitue les murs séparant pays riches et pays pauvres et qui s’érigent aujourd’hui contre les migrants.

Pendant une heure, un cercle de personnes s’est constitué autour de ce mur, pour rappeler la revendication d’une Europe ouverte, respectant le droit des migrants à vivre dans la justice et la dignité. Cette action de solidarité internationale envers des personnes qui se battent pour vivre humainement s’est achevée par la destruction symbolique du mur réaffirmant la volonté de construire des ponts, pas des murs.

Cette mobilisation faisait aussi écho à celle qui s’est déroulée en même temps à Paris, qui a rassemblée près de 5000 personnes, à l’appel de plusieurs collectifs de sans- papiers et d’associations pour exiger "la régularisation de tous les sans-papiers".

A Limoges, le prochain rendez-vous est fixé le samedi 12 décembre au café la Fourmi, rue de la Font Pinot pour l’organisation d’une soirée musicale festive d’information et de soutien intitulée "Le cabaret des sans papiers".

JPEG - 21.4 ko
L’action symbolique du "mur" avec en arrière plan le Chapiteau de la Solidarité Internationale

Migrants

AgendaTous les événements

Annonces