Reconduite à la frontière confirmée pour un sans papiers et nouvel appel à la mobilisation

Publié le :
Plus d’une cinquantaine de personnes se sont mobilisées depuis le mercredi 5 mai à Limoges en soutien à Mohamed Seddiki

En marge du rassemblement de ce vendredi 7 mai devant la préfecture de Limoges, une délégation du Collectif des Sans Papiers et de la MDH été reçue par Jean Jacques Marquet (Directeur de la réglementation et des libertés publiques de la préfecture). Il a été confirmé que le "sans papiers" devait être renvoyé par avion en Algérie dans l’après-midi au départ de Toulouse.

L’association des sans papiers et le collectif de soutien de la Haute Vienne avaient appelé à des rassemblements chaque jour à 13h devant la préfecture de Limoges pour manifester leur soutien.

Il s’agissait de dénoncer l’interpellation cette mise en rétention

Il était en France depuis août 2001, célibataire d’origine algérienne (Mostaganem), instituteur et n’a jamais troublé l’ordre public. Selon l’accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié, article 6 alinéa 1, un certificat de résidence d’un an est délivré de plein droit à un ressortissant algérien qui justifie de 10 ans de présence. Un appel avait été transmis à Madame le Préfet pour qu’elle arrête la procédure en cours pour des raisons humanitaires et accorde à titre exceptionnel une autorisation de séjour à cet homme qui s’est battu depuis tant d’années pour conserver sa dignité.

Rassemblement de soutien samedi 8 mai place de la Motte à Limoges

Le collectif des sans papiers de Limoges appelait à nouveau à la mobilisation pour le rassemblement mensuel de solidarité à Limoges le samedi 8 mai à 15h place de la Motte

Migrants

AgendaTous les événements

juin 2020 :

Rien pour ce mois

mai 2020 | juillet 2020

Annonces