Gignac (46) : Des témoins d’Equateur pour la défense des droits humains

Publié le :

Le groupe d’Amnesty International de Brive sera présent au marché du festival Ecaussytème à Gignac (dans le Lot, non loin de Brive) du 27 au 28 juillet. Sur le stand, les visiteurs pourrons se documenter et participer à des actions en faveur de défenseurs des droits humains. Exceptionnellement deux de ces défenseurs venus d’Equateur seront présents sur place pour témoigner de leur lutte en faveur des droits de leur communauté face à la compagnie pétrolière Chevron-Texaco.

Katerine : Elle vient d’une famille paysanne qui a une longue tradition de lutte, sa grand mère et sa mère luttent contre Chevron depuis 26 ans. Depuis qu’elle est petite, Katerine accompagne sa mère et sa grand mère a toutes les réunions. Depuis 4 ans elle est secrétaire de l’UDAPT (Union des jeunes dans le collectif contre Chevron). Elle a été sélectionnée pour son haut niveau d’engagement dans la lutte.

Javier : D’une communauté indigène Kichwa, Javier est le fil d’un des plaignants, qui il y a 26 ans, a posé sa signature sur poursuivre en justice Chevron. Impliqué dans la lutte depuis tout petit avec ses parents, il est également un fervent défenseur de la culture Kichwa et fait partie d’un groupe artistique et a monté une comédie musicale en Kichwa.

- Pour en savoir plus sur le Festival l’Ecaussytstème avec ses journées écaussitoyennes du 26 au 28 juillet à Gignac

AgendaTous les événements

Annonces