Burkina Faso : Caravane du festival "Alimenterre" à travers l’Oubritenga

Publié le :
JPEG - 22.8 ko
Paysage agricole de l’Oubritenga

Dans la Province de l’Oubritenga au Burkina Faso, une Caravane du festival Alimenterre est organisée à partir du 17 décembre 2013. La Compagnie Tnoz présentera, en langue Moré, un spectacle autour des enjeux de l’agriculture dans l’ensemble des sept communes de la province. L’action consiste à organiser des débats autour de l’agriculture familiale dans un but de sensibilisation et aussi d’échanger sur les perspectives de l’agriculture. Le 20 novembre à Ziniaré, une importante journée sur l’agriculture se tiendra à proximité de la Maison de l’Amitié et en soirée le spectacle sera présenté dans le cadre de "la nuit du paysan".

Le programme complet des représentation de la Caravane Alimenterre
Chaque séance est programmée à 18H heure locale
Mardi 17/12 - Loumbila
Mercredi 18/12 - Ourgou-Manéga
Jeudi 19/12 - Zitenga
Vendredi 20/12 - Ziniaré Près de la Maison de l’Amitié
Vendredi 27/12 - Absouya
Samedi 28/12 - Nagréongo
Dimanche 29/12 - Dapélogo

Il est a noter que la prochaine Chronique Citoyenne de la MDH sur RCF sera faite à partir de la Région du plateau Central - Mardi 17 décembre à 12h45 heure française.

En 2011 et 2012, la Maison des Droits de l’Homme a invité des partenaires du monde agricole de l’Oubritenga tels qu’Assiata Sawadogo et Mathieu Nabi de l’APIL ou Jean Baptiste Ouedraogo (Président de la Chambre de l’Agriculture du Plateau Central) pour participer en Limousin à des actions de sensibilisation afin de promouvoir l’agriculture familiale dans le cadre de la campagne « Alimenterre » qui est coordonnée en France par le Comité Français pour la solidarité Internationale (CFSI).

Des échanges se sont développés faisant ressortir des points de convergences entre les acteurs agricoles des deux territoires pour défendre une agriculture de proximité : L’importance pour les petits producteurs de pouvoir vendre leur production au dessus du prix de revient, la nécessité de garder un contrôle sur la qualité des semences pour éviter que le revenu des paysans se réduise au profit des firmes semencières, l’importance de créer des filières de qualité en cherchant le rapprochement avec les consommateurs, le développement du modèle de l’agriculture biologique constitue une meilleure réponse que l’agro-business pour garantir à la fois l’autosuffisance alimentaire, la sauvegarde de la qualité des sols et l’avenir de la planète face au réchauffement climatique et l’épuisement des ressources naturelles.

L’organisation d’un festival en lien avec la campagne Alimenterre en Oubritenga sera l’occasion d’aborder, avec les populations locales et en particulier les éleveurs et agriculteurs, l’ensemble de ces problématiques tout en les approfondissant.

Cette Caravane est co-organisée par les Conseils Régionaux des Jeunes du Plateau Central et du Limousin, la Compagnie Tnoz la Maison des Droits de l’Homme en partenariat avec l’Association des Producteurs d’Ognons, l’association des jeunes Entrepreneurs Agricoles, l’Association des Femmes Productrices de légumes, la Direction Provinciale de l’Agriculture... dans le cadre du Partenariat entre la Région Limousin et celle du Plateau Central au Burkina Faso (FASOLIM).

Région du Plateau Central - Burkina Faso

AgendaTous les événements

Annonces