Afrique de l’ouest : L’épidémie du virus Ebola conduit déjà à la catastrophe humanitaire

Publié le :
JPEG - 43.9 ko
Représentation du virus Ebola
Thomas W. Geisbert, Boston University School of Medicine

C’est une véritable alerte rouge qu’ont lancée un certain nombre d’ONG qui soulignent l’incapacité des systèmes de santé des pays touchés comme la Guinée Conakry, la Sierra Léone ou le Libéria à faire face à la situation.

Du fait de l’importance de l’épidémie et de l’incapacité d’en contrôler la propagation, les ONG assistent à un effondrement progressif des structures de santé qui dans bien des cas avaient déjà été fragilisées par des conflits armés et le manque de moyens. Ces mêmes structures risquent de ne plus pouvoir répondre aux autres besoins de la population en matière de santé d’où le risque de catastrophe humanitaire.

Tour d’horizon de la situation sur la globosphère :
- A lire l’appel de MSF et consulter le dossier spécial pour en savoir plus sur l’épidémie
- L’association Action Contre la Faim fait un constat similaire.
- Le site d’Europe solidaire sans Frontières propose un article de Jean Fatou qui souligne l’impact de l’accaparement des terres par les grandes firmes transnationales comme facteur de propagation de la maladie et désigne la responsabilité des grands groupes pharmaceutiques dans leur manque de réactivité.
- Sur le site de Global Voices Online à lire les témoignages de survivants victimes de rejets et de la méconnaissance de la maladie par la population

En 2014

AgendaTous les événements

Annonces