Sahara Occidental ou le cri étouffé du dernier territoire africain à décoloniser

Publié le :
JPEG - 13.9 ko
Un des camps de l’Indépendance - Photo CLSPS

Le Comité Limousin de Solidarité avec le Peuple Sahraoui (CLSPS) soutient les « voix de l’indépendance » étouffées depuis plus d’un mois par un « nouveau mûr » du silence et appelle à la solidarité internationale. Vous pouvez adresser vos dons à CLSPS - 40, rue Charles Sylvestre-87100 Limoges CCP 3 852 21 V Limoges.

Le peuple sahraoui mène une résistance pacifique de manière exemplaire pour faire entendre son droit à l’autodétermination depuis 1 mois . La communauté internationale doit parer au plus urgent pour que le « mur du silence » tombe aujourd’hui . Mouvement pacifiste de contestation qui redonne un espoir aux populations sahraouies , les « camps de l’indépendance » qui ne demandent que le droit à l’autodétermination, subit une très forte répression marocaine depuis un mois, déjà . Plus de 20 000 sahraouis sont déplacés à l’intérieur de leur territoire aux alentours de la ville de El Ayun . Le Maroc a ouvert le feu sur un véhicule, tuant un enfant de 14 ans et blessant 5 autres passagers.

La situation s’aggrave et est des plus urgente car ces campements manquent de nourriture, de médicaments et d’eau potable . Se trouvent en majorité des femmes, des enfants et des personnes âgées .

A l’heure où l’Afrique fête le cinquantième anniversaire des indépendances, le peuple sahraoui lutte toujours pour son droit à l’autodétermination qui lui est reconnu depuis le départ du colonisateur en 1975 en vertu du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, droit inaliénable qui découle directement du processus de décolonisation. Annexé dès le départ de l’Espagne par la puissance étrangère marocaine, le peuple sahraoui n’a toujours pas pu s’exprimer à travers le référendum d’autodétermination que l’ONU doit mettre en place depuis 1991, date du cessez le feu. 20 000 voix s’élèvent dans les « camps de l’indépendance » de manière « unanime » et réclament que « cette situation qui dure depuis 36 ans cesse, que la résolution du conflit apporte une solution ». Le peuple sahraoui, à l’heure des célébrations des indépendances est partagé en deux par un mûr construit par le Maroc de 2 500 km, entouré de mines antipersonnels. 150 000 sahraouis sont réfugiés sous la protection du HCR, en Algérie depuis 36 ans.

Liens à consulter : document vidéo réalisé par des français, présents sur place : http://www.youtube.com/watch?v=rc4D... - http://www.amnesty.org/en/news-and-...

En 2010

AgendaTous les événements

Annonces