Présentation du projet de spectacle "Terre Rouge" à Paris

Publié le :

Le Bottom Théâtre organise une présentation* de son travail autour du spectacle "Terre Rouge" le lundi 21 mars 2011 à 18h à la Maison des Métallos à Paris. Le texte d’Aristide Tarnagda (Burkina Faso) interroge avec force et poésie les questions du vivre ensemble, le destin des migrants et les solidarités interculturelles

Depuis 2009, le Bottom Théâtre et la Maison des Droits de l’Homme se sont rapprochés pour travailler sur l’interculturel dans le cadre du partenariat de coopération établi entre la Région Limousin et la Région du Plateau Central au Burkina Faso.

Le spectacle dans sa configuration définitive est destiné à être présenté dans différentes régions à partir de l’automne 2011. Il constituera un outils pour tous les acteurs qui souhaitent organiser des évènementiels autour de la solidarité internationale et du mieux vivre ensemble.

Terre Rouge est une production du Bottom Théâtre, avec le soutien de La Maison des Métallos, du Festival International des Francophonies en Limousin / Nouvelles Zébrures, de la Maison des Droits de l’Homme de Limoges et de la Région Limousin.

*Maquette en vue d’un aboutissement scénique / étape de création sous forme de lecture

Texte : Aristide Tarnagda / Mise en scène : Marie-Pierre Bésanger
Avec Aristide Tarnagda, Le Band (Musique) Et Hughes Germain (Paysages sonores)

Poème scénique qui partage le temps et l’espace, Terre rouge donne la parole à deux frères, qui partagent, par-delà les continents, leur solitude. De leurs enfances enfuies, il ne leur reste que les souvenirs. Comme le double chant d’un seul et même personnage déchiré entre deux âmes, deux terres, deux vies, ils ressentent dans leur corps l’impossible retour en arrière : qu’on soit resté au pays ou parti en Europe, l’enfance est un paradis perdu.

D’abord comédien au Théâtre de la Fraternité dirigé par Jean-Pierre Guingané, Aristide Tarnagda a été révélé par les "Récréâtrales" 2004 de Ouagadougou, où sa rencontre avec Koffi Kwahulé fut déterminante. Depuis l’écriture s’est ancrée au cœur de sa vie artistique. Son texte Alors, tue-moi, mis en espace dans la catégorie côté cour/ jeunes auteurs des "Récréâtrales", en est le premier acte. D’autres textes suivent : Les Larmes du ciel d’Août, De l’Amour au cimetière, On ne payera pas l’oxygène, Exils 4, Les Patrons, je les emmerde, 333 millions d’arrêts cardiaques, Façons d’aimer, Vêenem ou l’attachement…

Cette présentation s’inscrit aussi dans le cadre de "A pleine Langue, pour bousculer le dictionnaire et voyager de continents en patois" et des "Nouvelles Zébrures 2011"

Entrée gratuite - Maison Des Métallos - 94, rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris - Réservations : 01 47 00 25 20 - reservation

Sur le web :
- Site du Bottom Théâtre
- Présentation d’Aristide Tarnagda sur le site des Francophonies en Limousin

Région du Plateau Central - Burkina Faso

AgendaTous les événements

Annonces