Limoges : Une pyramide pour Gaza

Publié le :

JPEG - 19.8 ko
Action symbolique devant la mairie de Limoges où une pyramide d’objets interdits à Gaza a été constituée - Vendredi 27 novembre 2009

Vendredi 27 novembre, la mobilisation de solidarité pour dénoncer l’enfermement des populations palestiniennes à Gaza a rassemblé, en fin d’après-midi, plus d’une cinquantaine de personnes devant la mairie de Limoges à l’appel d’un collectif d’organisations*.

Une pyramide a été constitué d’objets interdits à Gaza afin de montrer les dures conditions de restrictions auxquels sont soumis les habitants de ce territoire. Ainsi parmi les articles qui sont bloqués à l’importation, on dénombre divers matériaux de construction, matériel scolaire, ampoules, bougies, allumettes, livres, jouets, instruments de musique, crayons, vêtements, chaussures, matelas, draps, couverture, couverts, tasses…

Cette action s’inscrivait dans le cade d’une journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien programmée le 29 novembre,
pour revendiquer la réouverture de la bande de Gaza, afin d’en
permettre la reconstruction ; demander l’instauration d’un dialogue avec tous les représentants du gouvernement palestinien et insister sur le fait que le Conseil de sécurité des Nations unies doit mettre en application les recommandations du rapport de la mission du Conseil des droits de l’Homme menée par le juge Goldstone.

*Limousin-Palestine (AFPS), Femmes en noir, LDH, MDH, MRAP,, ADS, FSU,
NPA, Jeunes NPA, PCF, Jeunes Communistes, les Verts, Jeunes Verts.

En 2009

AgendaTous les événements

Annonces