Burkina Faso : Lancement du second Festival des solidarités du Plateau Central

Publié le :
L’animation proposée par le Théâtre Illusia lors de la cérémonie d’ouverture - Zorgho - 6 novembre 2018
Festival des solidarités du Plateau Central

Le Mardi 6 novembre 2018 à Zorgho (Burkina Faso), le second Festival des solidarités du Plateau Central a été lance à travers une cérémonie d’ouverture qui a mobilisé près de 1000 personnes en présence d’un grand nombre de représentants des autorités locales, chefs coutumiers, partenaires internationaux et représentants d’ONG et associations.

Pour cette seconde édition, le Réseau Zoodo Action Solidarité (REZAS) a organisé pas moins d’une trentaine d’événements dans les trois chefs lieux de province que sont Boussé, Ziniaré et Zorgho ainsi que les communes de Dapélogo, Niou, Laye, Sourgoubila et Toeghin.

Une photo de groupe avec les élus et une partie des représentants de la société civile ayant participés à cette séance de dialogue
Devant la Mairie de Zorgho - 6 novembre 2018 - Photo REZAS

La première après-midi a été marquée par une importante rencontre intitulée "Dialogue structuré entre élus locaux et société civile" où ont participé plus d’une dizaine d’élus représentant notamment la Région du Plateau Central et les trois chefs lieux de province. Parmi les sujets importants qui ont été abordés, il y a celui de l’implication des organisations de la société civile dans l’élaboration et la mise en oeuvre des plans communaux de développement. L’autre thématique importante a été celle de l’interpellation de la société civile sur la gestion des affaires publiques comme la transparence, la redevabilité qui sont les principes clefs de la bonne gouvernance.

Parmi les représentants venus de la Nouvelle Aquitaine lors de la Cérémonie d’ouverture, au delà de la Maison des Droits de l’Homme, il y avait le Théâtre Illusia qui a proposé une animation avec des jeunes enfants de Zorgho ainsi que l’association Un Enfant un Cartable de Tulle. On pouvait aussi noter la participation de l’ONG LVIA déjà impliquée l’année précédente.

Comme les années précédentes, on y trouve des activités qui constituent désormais la marque de fabrique de ce festival version burkinabé avec l’organisation de conférences sur le dialogue entre les élus et les citoyens, le dialogue religieux ou encore le dialogue intergénérationnel. L’orientation du festival cette année a pour grand thème "La solidarité internationale : Enjeux globaux et réponses locales" avec la reprise ici du Festival Alimenterre sur les enjeux de l’agriculture et de l’alimentation, le genre, celles les droits humains et la citoyenneté avec le recours le plus souvent au théâtre forum qui permet de toucher un public populaire.

Ce programme d’activités s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre le REZAS, la MDH et le RADSI Nouvelle Aquitaine en lien avec la coopération entre les régions Nouvelle-Aquitaine et Plateau Central [1]

[1- Parmi les organisations partenaires participantes en 2018 au Plateau Central : Coopération Nouvelle-Aquitaine - Plateau Central - Conseil Régional du Plateau Central - Gouvernorat du Plateau Central - Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF/Plateau Central) - Mairies de Boussé, Ziniaré et Zhorgo - MDH - LVIA - Théâtre Illusia...

- Cette action s’inscrit dans le cadre d’un partenariat établi avec le RADSI Nouvelle-Aquitaine, la Maison des Droits de l’Homme, Kurioz (Poitiers) et le Collectif Actions Solidaires (La Rochelle) pour constituer une dynamique d’échanges et de mutualisation des pratiques en matière d’Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale. Une délégation de partenaires burkinabé sera accueillie en Nouvelle Aquitaine du 14 Novembre au 5 décembre pour prendre une part active au Festival des solidarités dans sa version française.

A retenir sur le plan national et international

AgendaTous les événements

Annonces