A l’occasion de la visite du Président Blaise Compaoré en Limousin, la MDH en appelle au respect des droits humains.

Publié le :
JPEG - 19 ko
A la rencontre de l’Assemblée des Régions d’Europe sur le thème "Réponses régionales au changement climatique" organisée à Limoges dans les locaux de l’ENSIL - 31 mars 2009.

A l’occasion de la venue en Limousin du Président du Burkina Faso Blaise Compaoré, la Maison des Droits de l’Homme (MDH) a réaffirmé son attachement et sa vigilance au respect des Droits Humains. Elle lui a remis, mardi 31 mars 2009, un courrier demandant la réouverture du dossier judiciaire relatif aux assassinats le 13 décembre 1998 du directeur de l’hebdomadaire "l’Indépendant" Norbert Zongo avec trois autres personnes retrouvées calcinées dans leur véhicule. Ce dossier a été classé le 18 juillet 2006 et doit pouvoir être réouvert par une enquête impartiale, avec des résultats rendus publics afin que les auteurs et commanditaires de ces crimes odieux soient traduits en justice.

Des liens nombreux et anciens se tissent entre acteurs du Limousin et du Burkina Faso. La venue du Président du Burkina Faso est l’occasion de réaffirmer une volonté d’un partenariat respectueux de la dignité et des droits humains.

La Rencontre des Régions d’Europe est pour la MDH, l’opportunité de souligner l’importance des politiques de lutte contre le changement climatique et de coopération décentralisée impulsée par les collectivités territoriales, qui en associant notamment les acteurs des sociétés civiles au Nord et au Sud, constituent des outils efficients par rapport aux enjeux liés au climat et pour répondre aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

En 2009

AgendaTous les événements

Annonces