Limousin : Rencontre régionale sur la question de l’utilité sociale des associations

Publié le :
JPEG - 12.5 ko

La Conférence Permanente des Coordinations Associatives (CPCA) du Limousin organise le vendredi 27 novembre à l’auditorium de Chéops, 55 rue de l’ancienne école normale d’instituteurs à Limoges, les deuxièmes assises régionales de la vie associative. Cette rencontre sera centrée sur le thème : « intérêt général ou utilité sociale, quelles spécificités des acteurs associatifs et de leurs projets ? »

Cette journée aura pour but de préciser les concepts et d’appréhender les dernières évolutions règlementaires qui consistent à donner une certaine définition de l’utilité sociale issue des processus de libéralisation en cours sur le plan européen dans le domaine des services. De plus en plus, les pouvoirs publics comme les collectivités territoriales seront amenées à prendre en compte ces nouvelles modalités de reconnaissance de l’action des associations. Il est important que les réseaux associatifs, notamment en Limousin, jouent un rôle actif et puissent apporter leurs définitions et méthodes d’évaluations pour ne pas subir un état de fait.

PROGRAMME

Thématique de la matinée :
Préciser les concepts, appréhender les enjeux au niveau international ainsi que dans le cadre de la mise en application de la directive services au niveau européen et national.
Ces nouvelles formes de reconnaissance de l’action associative posent la question des agréments et des modalités partenariales des têtes de réseau et fédérations par les pouvoirs publics, « du global au local » une évolution subie ou revendiquée
- 9h Accueil
- 9h30 Présentation de la journée et introduction. P.Leresteux Président de la CPCA
- 9h40 Introduction de la problématique : Alain DETOLLE, (Rédacteur en chef de la Navette) nouvelles spécificités de l’action associative, entre intérêt général et utilité sociale peut-on choisir ?
- 9h50 Table ronde avec Marc DELEPOUVE, Secrétaire Général d’ATTAC, membre du Conseil Scientifique d’ATTAC : de la marchandisation du monde à la remise en cause de l’utilité sociale et Carole SALERES, UNIOPSS : l’impact de la réglementation européenne et les questions de mise en concurrence du secteur associatif illustré dans le secteur sanitaire et social. le développement de la logique de l’appel à projets.
- 11h Echanges avec la salle et intervention des coordinations et fédérations régionales

- 12h15 Repas possible sur place restaurant Chéops

Thématique de l’après midi :
Les interventions et les témoignages seront l’occasion d’appréhender concrètement les démarches et outils utilisés dans le cadre d’’évaluions de l’utilité sociale. Mais au-delà de ces outils, entre raison et nécessité, pour quoi et pour quelles finalités évaluer l’utilité sociale ? Une nouvelle obligation « de la commande publique », une méthode pour consolider l’engagement bénévole et professionnel, une nouvelle formalisation de la reconnaissance des associations par les pouvoirs publics...
Et s’il s’agissait tout simplement de l’intérêt général et de la solidarité alors pourquoi évaluer ?
- 13h30 - Table ronde : des outils d’évaluation en pratique à partir de 2 initiatives, les outils d’un réseau national et une mise en œuvre au plan régional :
Le DEVUSE, un outil national d’évaluation et de valorisation de l’utilité sociale des structures d’environnement : Présentation par Christophe Andreux du réseau École et Nature d’une démarche nationale à destination des adhérents d’un réseau pour évaluer leur utilité sociale et la valoriser. Au delà du travail de conception quels enseignement peut-on tirer de sa mise en œuvre ?
Une approche régionale conduite par l’URHAJ : Laurent Mirou directeur du FJT de Tulle témoignera d’une démarche régionale de valorisation et d’évaluation de l’utilité sociale dans le cadre des foyers de jeunes travailleurs. favorisant la contractualisation, quelle appropriation par les acteurs et les partenaires régionaux ? Quelles avancées pour la reconnaissance d’une spécificité associative
- 15h Pause
- 15h15 Aller au delà des outils, réflexions sur les effets et les relations pouvoirs publics acteurs professionnels et bénévoles des associations avec Hélène Duclos, Culture et promotion, co-rédactrice du rapport de l’AVISE sur l’évaluation de l’utilité sociale L’évaluation de l’utilité sociale, un outil pour quels enjeux ? Quels apports aux relations entre associations et pouvoirs publics et à la dynamique associative ?
Présentation de la méthodologie à travers quelques exemples
Quels sont les enjeux de l’évaluation de l’utilité sociale ? Un outil pour renforcer le partenariat entre associations et pouvoirs publics ? Une méthode pour conforter l’engagement bénévole et professionnel ?
- 15H45 Echanges avec la salle - Propos des représentants des pouvoirs publics régionaux
- 16h30 Propos de clôture avec Alain Detolle, Patrick Leresteux CPCA Limousin


Coordination des rencontres CPCA :

Patrick Leresteux
UFOLIM Ligue de l’enseignement Limousin
5, Rue de l’ascension
23000 Guéret
Tel : 05 55 52 07 25
06 77 40 38 30 / p.leresteux@wanadoo.fr
Clothilde Guillon
URIOPSS Auvergne/ Limousin
Le Capitole
46 avenue des Bénédictins
87000 LIMOGES
Tel : 05.55.03.13.85 / Fax : 05 55 09 26 31
c.guillon@uriopss-limousin.asso.fr
Jean Forgerit
Maison des droits de l’Homme
37, rue Frédéric Mistral 87100 Limoges
Tel : 05 55 35 81 24
mdh.limoges@free.fr
PDF - 65.2 ko
Télécharger le bulletin d’inscription au format pdf

En savoir plus sur la CPCA Limousin

En 2009

AgendaTous les événements

Annonces