Des populations en lutte pour leurs droits à Itaparica Rencontre avec les militants en action à Paulo Afonso (Etat de Bahia)

Publié le :

Samedi 7 juillet 2007, à Paulo Afonso, paysans sans terre, travailleurs agricoles et indiens Tuxa unis dans le mouvement, entamaient leur 20 ème jour d´occupation d´un quartier proche du centre ville de Paulo Afonso, pour attirer l´attention du public et des autorités sur les conséquences dramatiques pour leur vie qu´entraine l´extension du barrage d´Iparatica effective dés 1988.

JPEG - 10.2 ko
Le barrage d´Itaparica
Il est situé près de Paulo Alfonso où l´on trouve la plus forte concentration d´usines hydroélectriques du monde et s´y produit le quart de la production d´électricité brésilienne.

Depuis 20 ans, ils revendiquent une juste compensation, après avoir été expulsés de leur terre. Ainsi plus de 5000 familles ont été chassées et au moins 120 000 personnes ont eu leur mode de vie détériorées en tant que paysans.

L´action menée en cours est la onzième de ce type et se singularise par l´unité qu´elle a pu créer entre des mouvements sociaux très divers : Mouvement des victimes du barrage (MABIN), Mouvement des Sans Terre (MST), mouvement des Travailleurs de la Terre, coopératives agricoles, indiens Tuxa...

Le coordinateur général de cette mobilisation Rogeiro Almeida de Carvalho a expliqué qu´il avait des difficultés à rencontrer les responsables de la Compagnie Hydroélectrique du rio San Francisco (CHESF), tellement que les négociations étaient au point mort.

Les revendications portent aussi bien sur les conséquences sociales et vitales des familles concernées que sur les atteintes portées à l´environnement ,notamment la perturbation apportée à l´écosystème.

Les indiens Tuxa ont vu leur territoire considérablement réduit, avec les meilleures terres perdues, même s´ils bénéficient comme les Pankararu de l´accès gratuit à l´électricité.

Les contacts avec les divers militants étaient faciles et chaleureux, ils étaient très heureux de savoir que cette action serait connue ailleurs qu´au Brésil, l´évènement étant simplement couvert par les médias de Bahia et plutôt censuré par ceux du Pernambuco. Les indiens ont honoré notre rencontre par un toré traditionnel devant l´entrée de la CHESF.

Chantal et Guillaume.

Pour contacter ou apporter son soutien au mouvement : MABIN

JPEG - 29.5 ko
Devant l´entrée du siège de la compagnie nationale d´électricité
JPEG - 29 ko
Campement des paysans et des travailleurs en lutte tout près du centre ville de Paulo Afonso
JPEG - 25.9 ko
Les indiens Tuxa participent eux aussi à l`action

Indiens du Nordeste

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

août 2017 | octobre 2017

Annonces