Haute-Vienne : La MDH s’adresse aux candidats des élections législatives

Publié le :

Dans le cadre de la campagne « Libérons les élections », la Maison des droits de l’homme adresse un questionnaire aux candidats des trois circonscriptions de la Haute Vienne concernant cinq points importants pour la vie des habitants d’ici et des pays du Sud.

- Le respect de l’engagement : 0,7 %du PNB à l’aide publique au développement
- Le renforcement des dispositifs en faveur du bénévolat et de la vie associative (par ex. l’aménagement d’horaires pour les actifs)
des mesures en faveur du logement et de l’hébergement (par ex. constitution d’un fonds social au profit de l’habitat populaire et de l’hébergement d’urgence).
- Le respect du droit d’asile (en particulier hébergement) et le droit à l’emploi pour les demandeurs d’asile en situation régulière.
- Le respect du droit à l’alimentation et de la souveraineté alimentaire.

Il s’agit de rapprocher les associations des futurs élus et à relancer le dialogue démocratique.

Pour télécharger le questionnaire envoyé aux candidats

Voir le site de "Libérons les élections" sur le plan national

- Les réponses des candidats mises en ligne au fur et à mesure de leur réception :

Réponse de Claude To­ulet - Limousin Terre de G­auche - 1ere circonscriptio­n de la Haute-Vienne
Reponse d’Alain Rode­t - Parti Socialiste - 1ere circonscriptio­n de la Haute Vienne­
Réponse de Marie-jo Dumasdelage - Limousin Terre de G­auche - 2ème circonscriptio­n de la Haute-Vienne
Réponse de Daniel Boisserie - Parti Socialiste - 2ème circonscription de la Haute-Vienne
Réponse de Catherine Beaubatie - Parti Socialiste - 3ème circonscriptio­n de la Haute Vienne­

En 2012

AgendaTous les événements

Annonces